Quelle est la place des femmes en génie? - Journée internationale des femmes

Valérie Plante à la tête de Montréal, Kathy Baig à la présidence de l'Ordre des ingénieurs du Québec, Line Lacroix à la direction générale de Genium360 : les femmes sont à l'honneur. 

Quelle est la place des femmes en génie en 2018? Nous avons posé cette question aux femmes membres de Genium360 lors de la journée-conférences « L'ingénierie au coeur de l'innovation ». En cette semaine de la Journée internationale des femmes, nous avons à coeur de partager leurs citations inspirantes.

Quelle est la place des femmes en génie?

« De part l'arrivée des femmes et d'une nouvelle génération sur les conseils d'administration, il y a beaucoup de changements en gestion et en leadership. Plus de femmes vont prendre la parole en génie et ça c'est très inspirant, très motivant. Si on peut convaincre plus d'hommes à embarquer dans cette transformation là, c'est l'ensemble qui va faire la force. » Julie-Anne Chayer

Détentrice d'un baccalauréat en génie chimique de Polytechnique Montréal et forte d'une expertise unique dans les secteurs agroalimentaire et du bâtiment durable, Julie-Anne Chayer a été conférencière aux Rencontres de génie portant le thème de l'économie circulaire. « En plus de régulièrement prononcer des conférences sur l’ACV environnementale, Julie-Anne fait figure de leader dans le secteur du bâtiment durable au Québec. Elle est présidente du Conseil d’administration du Conseil du bâtiment durable - Québec depuis juin 2016 et membre de l’équipe Quantis Canada dès sa création en 2010 jusqu’au moment de son intégration dans AGÉCO en mars 2015.»

 

femmes en genie

« Les femmes en génie sont des femmes fortes, fonceuses et perfectionnistes. Il va en avoir de plus en plus des femmes en génie. Il faut leur laisser leur place. » Kimberley Marin

Kimberley Marin est conseillère à l'évaluation au Gouvernement du Québec et membre de Genium360 comme étudiante à la maîtrise en génie mécanique à l'École de Technologie Supérieure. Elle a été gagnante du concours « Inventer le monde de demain » en 2016 dans la catégorie Engagement. « Kimberley Marin est une jeune femme de la génération montante habitée par le désir de changer les perceptions et les comportements dans les écoles de génie et les milieux à prédominance masculine. » Elle a milité pour la place de la femme en génie et a pris part à la lutte contre le sexisme et le harcèlement sexuel.

 

ingénieuses ÉTS femmes en génie

« Chez les ingénieuses, on s’implique dans la vie étudiante de l’ÉTS parce que l’on souhaite toutes faire une différence auprès des jeunes filles qui souhaiteraient venir étudier en génie, mais aussi auprès des étudiantes actuelles. On fait notre place en prouvant qu’on a les mêmes compétences que nos homologues masculins, et en sachant qu’on peut apporter une diversité dans notre domaine, une diversité qui favorise l’innovation et qui profite à tout le monde! » Les Ingénieuses de l'ÉTS

Marie-Philippe Gill (3e sur la photo) est présidente de Les ingénieuses de l'ÉTS, « un club étudiant qui a pour mission de promouvoir et encourager les jeunes filles et les femmes à faire carrière en génie ». Étudiante en génie logiciel, Marie-Philippe est également blogueuse, Girl knows Tech, pour mettre de l'avant sa passion de la technologie et prendre part à une cause qui lui tient à coeur : les femmes (STEM) en science, technologie, ingénierie et mathématique.

Kathy Baig Femmes en génie

30% de femmes en génie en 2030

Après avoir obtenu un baccalauréat en génie chimique à Polytechnique Montréal et fait carrière en ingénierie pendant plus de 10 ans, Kathy Baig est devenue présidente de l'Ordre des ingénieurs du Québec en 2016.

« Nous multiplions nos activités pour susciter l’intérêt des jeunes femmes pour le génie et nous participons activement à l’initiative 30 en 30 d’Ingénieurs Canada, qui a pour objectif de faire en sorte que 30 % des nouveaux ingénieurs soient des femmes en 2030. »

En 2016, le Québec était à 18%, 1 % de plus que la moyenne au Canada. Il reste toutefois du chemin à faire pour qu'il y ait plus de femmes en génie. 

En ce 8 mars, l'Ordre des ingénieurs du Québec et Genium360 soulignent la contribution des ingénieures à améliorer notre qualité de vie. Ensemble, célébrons la journée internationale des femmes. pic.twitter.com/IZUORnR0Rd

— Genium360 (@Genium360) March 8, 2018
Revenir au dossier Femmes en génie

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer