L’ingénierie en santé : plus d’une innovation québécoise à découvrir

Avez-vous entendu parler d’un hôpital sans patients ou sans lits, des biopsies liquides pour la détection précoce du cancer ou encore des versions mobiles des scans traditionnels tels qu’un scan de résonance magnétique? Ce sont là des innovations mondiales déjà existantes en santé telles que décrites lors de la conférence virtuelle de XEffervescence, présentée par Montréal Invivo.

Les technologies émergentes ont fait leurs entrées dans l’industrie de la santé. C’est une transformation accélérée du système actuel vers un nouveau paradigme, davantage centré autour du patient. Où en est le génie du Québec en santé? Voici deux découvertes d’innovation québécoise en génie dans l’industrie de la santé. 

Une innovation québécoise vers la médecine personnalisée 

Une innovation québécoise qui combine l’ingénierie logicielle, la bioinformatique et la génétique a su démocratiser la médecine de précision. Reconnue parmi les 10 innovations de l’année en 2019, la startup Streamline Genomics a été identifiée comme une innovation technologique à fort potentiel commercial selon le classement par l’ADRIQ et le Réseau conseil en technologie et en innovation. Il s’agit d’une plateforme d’analyse génomique qui permet de cibler les pathologies moléculaires des patients et ainsi tendre vers une médecine personnalisée. 

Une plateforme d’imagerie médicale canadienne, une innovation québécoise 

La startup montréalaise Imagia, une entreprise spécialisée en intelligence artificielle pour les soins de santé, a mené un parcours qui ne cesse d’innover. En septembre 2020, un nouveau partenariat qui réunit 97 partenaires a été annoncé afin de développer une plateforme de découverte en santé numérique (DHDP) pancanadienne.

Les données, qui demeureront là où elles ont été collectées, le talent québécois en génie logiciel et la collaboration permettront de faire progresser la détection et le diagnostic des maladies telles que le cancer et l’Alzheimer. Cette innovation québécoise accélère ainsi les essais cliniques et facilite les collaborations au sein de l’écosystème en santé.

En accélération : innovation québécoise + soins de santé

La Covid-19 a eu un impact d’accélération des processus d’innovation en santé. Dre Zayna Khayat a expliqué, lors de la conférence sur le futur en santé, qu’il y a même « more health innovation in 10 days than in 10 years ». Elle donne l’exemple de l’utilisation d’une stratégie omnicanale pour l’offre des soins (exemple : télémédecine), l’accélération des réglementations, et la génération de données en temps réel. Quel sera l’impact de ces accélérations?

D’une part avant la Covid-19, la recherche et développement était bien forte au Québec, mais la part de brevets québécois au Canada n’est pas très élevée; plutôt que d’augmenter, elle a diminué de 5% entre 2005 et 2015. Le classement du Canada était quant à lui au 19e rang  en 2015 en termes de collaboration en R&D entre entreprises et universités, selon le rapport sur la compétitivité mondiale.

La propriété intellectuelle générée par la R&D ne retournait pas encore assez de bénéfices selon un rapport de 2017 du Conseil consultatif en matière de croissance économique du Canada. 

D’une autre part, l’étude de QuébecInnove, Fonds de solidarité FTQ et EY, réalisée par Léger « Les PME du Québec et l’innovation », démontre qu’une entreprise sur deux n’avait pas dépensé en innovation en 2018. Il a été constaté que : 64% des PME affirmaient qu’il était inutile d’innover, 11% qu’elles avaient d’autres priorités et 8% qu’elles n’avaient pas le personnel pour des projets d’innovation. Est-ce que ces constats ont changé depuis la Covid-19?

 

Photo de couverture par ThisisEngineering RAEng via Unsplash.

3 experts en innovation à l'Assemblée générale annuelle 2020

Date : Nov. 26, 2020, 7:30 a.m.
Durée : de 7h30 à 10h30
Lieu : en webdiffusion

Genium360, en collaboration avec Desjardins et La Personnelle, offre aux participants de l'Assemblée générale annuelle un accès gratuit à une conférence autour du pouvoir de l'innovation en génie, accordant un crédit d'une heure et demi de formation.

L’innovation fait partie de l’ADN du génie et, devant le besoin de prospérer et d’augmenter ses performances, on ne peut plus nier aujourd’hui la nécessité de se démarquer et de se réinventer, d’autant plus dans le contexte actuel.

À l’issue de l’Assemblée générale annuelle de Genium360, venez à la rencontre de nos 3 conférenciers : Pierre Talbot (Premier Tech), Anne-Marie Bourgeois (Banque de développement du Canada) et Malick Deme (Deloitte), vous inspirer et prendre part à l’innovation qui vous réussit!

En savoir plus

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer