Ne gérez plus de ressources, gérez des talents !

Titres de poste ou annonces d’emploi, le terme « talent » investit depuis quelques années le domaine des ressources humaines. Effet de mode ou changement de mentalité bien réel dans les entreprises ? Une spécialiste nous décrit ce qu’est l’approche talent, et ses répercussions dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre.

Miser sur le positif

Plus qu’un changement de mot, l’approche talent est une nouvelle façon d’envisager le potentiel des employés « Il s’agit pour l’entreprise de s’appuyer sur les forces de la personne comme leviers, et de mettre moins d’emphase sur les points à améliorer », explique Ingrid Kelada, psychologue organisationnelle, consultante, auteure et conférencière.

Selon cette spécialiste, certaines organisations n’opèrent pas ou peu de changement dans leurs pratiques, bien qu’elles affichent cette étiquette « En discutant avec des clients, je me rends compte que l’approche talent est mal comprise, ou qu’ils n’en profitent pas au maximum ».

En effet, pour déployer cette approche, encore faut-il détecter ce fameux potentiel « Il faut savoir distinguer une compétence d’un talent » note Mme Kelada. Si une compétence se définit comme une habileté, le talent, lui, est une force, un savoir-faire naturel, qu’on a plaisir à travailler « Il y a un momentum quand on est dans sa zone de talent, souligne-t-elle. On a envie de continuer à apprendre et de développer sa pratique ».

Naïve cette approche axée sur le positif ? « On n’est ni dans le déni ni dans l’évitement des points faibles, poursuit-elle. On va les adresser à la personne et les gérer, de façon à les minimiser ».

Les bénéfices de l’approche talent

Du côté de l’employé, cette psychologue affirme qu’il y a une corrélation directe entre l’utilisation de son talent et le niveau de bonheur au travail « Plus une personne exploite ses forces naturelles, plus elle a de chance d’avoir du succès, du plaisir et une attitude positive. Beaucoup de recherches pointent une augmentation de l’engagement, de la productivité, et une amélioration de l’état de santé en général ».

Un employé heureux, c’est un climat de travail plus sain et un meilleur service à la clientèle. Une spirale positive qui influe sur l’attraction informelle et la rétention des employés « Les personnes dont le patron reconnaît le talent ont plus tendance à rester en poste et deviennent les meilleurs ambassadeurs de l’entreprise », insiste Mme Kelada.

Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, cette culture d’entreprise doit aussi se faire sentir dès le recrutement « Les candidats ont plusieurs options sur la table et privilégieront l’entrevue avec un focus talent plutôt qu’une entrevue traditionnelle plus challengeante. C’est particulièrement vrai pour les nouvelles générations », indique-t-elle. L’approche talent est un moyen de travailler la marque employeur et d’améliorer la réputation de l’entreprise sur le marché de l’emploi.

Déployer cette approche 360

Mais comment mettre en pratique cette approche talent dans l’entreprise ? « L’organisation doit non seulement changer son regard, mais aussi adapter ou changer ses outils, et sa terminologie », conseille Madame Kelada. Elle recommande les tests psychométriques, par exemple, pour identifier rapidement les talents d’une personne et les mettre à contribution.

Au-delà du service des ressources humaines, cette approche doit infuser l’ensemble de l’entreprise et du cycle de gestion des employés « Pour cela, les gestionnaires sont en première ligne, avance-t-elle. Correctement sensibilisés et outillés, ils inspirent durablement la confiance, ce qui est particulièrement efficace ».

L’entrevue d’embauche, les évaluations de rendement annuel, et les plans de développement de carrière sont autant de rendez-vous propices à mieux orienter le cheminement du salarié « Quand on est bon dans quelque chose et qu’on aime ça, c’est la recette de la performance. Si le talent n’est pas de la partie, il manque la moitié de l’équation ! », conclut-elle.

Vous souhaitez intégrer l’approche talent dans votre milieu professionnel ? Ingrid Kelada vous invite à suivre la formation « Gestion des talents : sélection, attraction et rétention » le 19 mars prochain. Cette spécialiste de la performance et du bonheur au travail vous offre l’occasion d’approfondir vos connaissances et de vous munir d’outils concrets pour réussir ce changement de perspective.

Photo de couverture par thumprchgo de Pixabay 

FORMATION Gestion des talents : sélection, attraction et rétention

Date : March 19, 2020, 8:30 a.m.
Durée : 7,5 heures
Lieu : CRIM - 405, avenue Ogilvy, bureau 101 Montréal (Québec) H3N 1M3

Dans le contexte actuel de pénurie de main-d'œuvre et de la planification de la relève, quelles sont les principales pratiques qui optimisent l'attraction, le développement et la rétention des meilleurs talents? Qu’est-ce l’approche talent et les meilleures pratiques ? Découvrez-les avec cette session.

N.B.: Veuillez prendre note que, à la suite de votre inscription, vous recevrez un court questionnaire sur vos attentes et vos principaux défis qui permettra de personnaliser la formation.

En savoir plus

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer