Génie des villes, génie des champs, quel salaire demander en 2020?

L’enquête sur la rémunération en génie au Québec 2020 note une augmentation du salaire de base moyen de l’ordre de 3,26% entre 2019 et 2020 ce qui l’amène à 104 085$. L’un des facteurs influençant ce dernier est la région d’exercice (infographie ci-dessous) et nous nous y sommes intéressés d’un peu plus près. Dans un premier temps, voici les résultats correspondants dans l'enquête sur la rémunération en génie au Québec en 2020 :

Génie des villes

Tout d’abord, le salaire de base moyen à Montréal est de 109 096$. De l’autre côté de la rivière, à Laval, la situation est différente avec un salaire de base moyen de 99 931$. Dans le cas de la Capitale-Nationale, le salaire de base moyen s’apparente à la moyenne nationale à 102 755$.

Le secteur public généralement plus payant que le privé

En tête du palmarès des villes, Montréal présente un salaire de base moyen dans le secteur public de 109 096$ quand le secteur privé en offre 2 458$ de moins. Même son de cloche dans la région de la Capitale-Nationale où le salaire de base moyen est de 102 755$ dans le secteur public contre 98 099$ dans le privé. Cependant, Laval fait exception à la règle avec un salaire de base moyen de 99 931$1 dans le secteur public, 4 278$ inférieur à celui du secteur privé.

Le taux d’admissibilité à la rémunération d’heures supplémentaires varie grandement entre les secteurs avec une moyenne de 30% pour le secteur privé et entre 41% et 66% pour le secteur public, selon la région. Cependant, le montant moyen accordé est bien plus élevé dans le secteur privé avec Laval en tête de peloton à 8 191$.

Génies des champs

La région où le salaire de base moyen est le plus élevé dans la province est la Côte-Nord avec 124 983$ suivie de l’Outaouais, 112 085$ et de la Montérégie qui se situe dans la moyenne provinciale à 104 423$. En queue de peloton, on retrouve le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine et le Centre du Québec avec respectivement des salaires moyens de 80 087$, 86 847$ et 91 722$.

Le secteur privé brouille les cartes

Dans le secteur public, l’Outaouais arrive première avec un salaire de base moyen de 109 875$ suivie de très près par la Côte-Nord à 109 399$. Toutes deux se retrouvent devant Montréal. Le Bas-Saint-Laurent et l’Abitibi-Témiscamingue viennent clore cette liste avec respectivement 86 120$ et 87 246$ concluant à un écart moyen de 23 755$ entre les régions.

Le secteur privé, de son côté, possède un écart entre régions bien plus important de 56 176$ entre la Côte-Nord, 132 126$, et la Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine, 75 950$2

Le taux d’admissibilité moyen à la rémunération des heures supplémentaires dans le secteur privé fluctue aussi grandement d’une région à l’autre passant de 18% dans le Centre-du-Québec à 69% dans le Nord-du-Québec.

Génie globe-trotteur

Selon les répondants à l’enquête, mais comme dans bien des cas, l’herbe est plus verte chez nos voisins. Le salaire de base moyen ailleurs au Canada est de 129 130$ et 160 077$ ailleurs dans le monde avec un léger écart en faveur du privé dans le cas des autres provinces canadiennes.

À qui le plus gros morceau?

La région québécoise où les génies sont le mieux payés, tous secteurs confondus, est sans aucun doute la Côte-Nord, 124 983$, suivie de l’Outaouais, 112 085$. Il semble donc que le génie des champs remporte le fromage cette année!

Vous avez envie d'aller plus loin et de savoir où vous vous situez par rapport à vos pairs? Consultez la calculatrice salariale.

 

Infographie : Gaspésie/Île-de-la-Madeleine : l’échantillon de répondants étant inférieur à 30 répondants, la moyenne n’est présentée qu’à titre indicatif.

1 et 2L'échantillon de répondants étant inférieur à 30 répondants, la moyenne n’est présentée qu’à titre indicatif.

 

 

Revenir au dossier Négociation salariale en génie

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer