Enquête sur la rémunération 2019 : situation du génie dans le secteur privé

Notre enquête annuelle sur la rémunération a répertorié les principaux facteurs de variation du salaire du professionnel en génie. Parmi eux, nous retrouvons entre autres : l'année d’obtention du diplôme, la taille de l’entreprise et la région où le professionnel exerce que ce soit au Québec ou ailleurs dans le monde. Que nous révèle d’autres ce rapport étoffé? Découvrez tous les faits saillants ici.

L’enquête 2019 nous a également permis de quantifier les écarts salariaux entre les travailleurs du secteur public et privé. 105 264 $ est le salaire de base moyen des membres travaillant dans le secteur privé contre un salaire moyen de 104 144 $ au secteur public.

Qu’est-ce qui fait grimper le salaire de base dans le secteur privé?

Plusieurs facteurs influencent le salaire du professionnel en génie dans le secteur privé, notamment :

Vous êtes une entreprise ou un professionnel des ressources humaines qui cherchez à obtenir des informations plus poussées? Acheter le rapport d'enquête sur la rémunération 2019.

Exclusivité pour les membres de Genium360

Pour une simulation rapide et personnalisée de votre salaire, rendez-vous sur la calculatrice salariale :

Les conditions de travail dans le secteur privé

Il est important de noter que le salaire de base n’est qu’un des éléments de la rémunération globale. Étudiants, diplômés en génie et ingénieurs touchent pour la plupart des avantages directs et indirects comme une prime ou un boni, des assurances, un régime de retraite, etc.

Le rapport 2019 a permis de dégager les constats suivants :

Durée de travail

  • Durée hebdomadaire prévue : 39 heures en moyenne
  • Durée hebdomadaire réelle : 43 heures en moyenne

Jours de congé

  • Jours de congé annuel : 20 jours en moyenne
  • Jours de congé mobile : 2 jours en moyenne
  • Jours de congé de maladie : 4 jours en moyenne

Rémunération indirecte

Neuf professionnels en génie du secteur privé sur 10 (90%) sont admissibles à au moins un autre type de rémunération indirecte en plus de leur salaire de base.

Principaux types de rémunération indirecte :

  • Cotisation à l’Ordre des ingénieurs du Québec (63%)
  • Téléphone cellulaire (59%)
  • Cours de formation continue (58%)
  • Ordinateur portable ou pour le domicile (47%)

Régimes de retraite

Plus de quatre professionnels en génie du secteur privé sur cinq (87%) bénéficient d’au moins un régime de retraite de la part de leur employeur. Régimes les plus courants :

  • REER collectif (51%)
  • Régime à cotisations déterminées (22%)

Pour ceux disposant d’un REER collectif, l’employeur cotise dans 88% des cas, à hauteur de 9,5% en moyenne.

Autres avantages

75% des professionnels en génie du secteur privé sont admissibles à au moins un autre avantage en plus de leur salaire de base.

Principaux avantages :

  • Prime ou boni de rendement (52%)
  • Régime d’achat d’actions (27%)
  • Régime de participation aux profits, dividendes (20%)

© 2019 Genium360

Les résultats présentés dans cet article sont tirés d’un sondage Web réalisé par la firme Léger du 12 mars au 2 avril 2019 auprès d’un échantillon de 4 939 professionnels en génie, membres de Genium360, salariés à temps plein (32 heures et plus) et pouvant s’exprimer en français ou en anglais. Les répondants provenaient d’une liste de 58 471 membres de Genium360. Les nombres présentés ont été arrondis. Toutefois, ce sont les nombres avant arrondissement qui sont utilisés pour calculer les sommes présentées. Ainsi, les sommes peuvent ne pas correspondre à l’addition manuelle des nombres présentés. Le total des mentions peut être supérieur à 100% car les répondants avaient la possibilité de donner plusieurs réponses.

Revenir au dossier Rémunération en génie

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer