L’économie circulaire : un réservoir d’opportunités pour le monde du génie

Image Title
Journée-conférence | Crédit photo : Frederique Menard Aubin  
Voir l'album

200 participants et des conférenciers de haut calibre en provenance de la scène locale et internationale se réunissent à la journée-conférence des Rencontres de génie, un rendez-vous pour s’inspirer et réfléchir au potentiel d’innovation en entreprise. Sous le thème de « L’économie circulaire : l’ingénierie au cœur de l’innovation », cette journée-conférence a su engager le monde du génie vers la voie du changement : l’économie circulaire.

En quoi l’économie circulaire représente-t-elle une opportunité pour le monde du génie?

1. Accroître la réutilisation des matières premières grâce à l'économie circulaire

« À ce jour, plus de 90 % des ressources que nous consommons finissent dans des dépotoirs. Il va sans dire que c’est un grave problème, mais aussi une occasion d’affaires incroyables pour les entrepreneurs d’aujourd’hui. » explique Daniel Normandin, directeur de l’Institut de l’environnement, du développement durable et de l’économie circulaire. L’économie circulaire est un mouvement qui a pour but d’accroitre l’efficacité de l’utilisation des matières premières déjà extraites afin de diminuer la nécessité d’extraire de ressources vierges.

 

symbiose industrielle économie circulaire monde du génie

L’adoption de ce modèle d’affaires permet ainsi une circularité des matières. Comme Jennifer Pinna, chef de projets de symbiose industrielle au Centre de transfert technologique en écologie industrielle, le dit si bien « les déchets des uns deviennent les matières premières des autres ». Ce projet de symbiose industrielle dans Lanaudière, un concept de circularité des ressources sur un territoire donné, a été une réussite puisqu’il a su arrimer notamment les expertises de plusieurs intervenants : Édith Leclerc, CTTÉI ; Martin Marion, Liveroof Québec ; Karine Bouchard, Biopterre ; Mathieu Racine, Centre hospitalier régional de Lanaudière et Nathalie Robitaille, Synergie Santé Environnement. Le lien entre tous ? La matière première.

 

jus loop économie circulaire

L’entreprise LOOP a bien saisi cette opportunité en transformant les fruits et légumes rejetés par l'industrie alimentaire en jus pressés à froid. Lors de la conférence « De l’or dans nos déchets », Julie Poitras-Saulnier, présidente et co-fondatrice de Loop, précise que les 2 enjeux principaux de l’entreprise sont devenus leurs deux opportunités de marché : l’approvisionnement des produits et l’intérêt des consommateurs. Comment les consommateurs peuvent-ils accepter de boire des jus de fruits et légumes rejetés ? « Consumers are smart enough » affirme-t-elle.

 

2. Créer un marché pour la consommation de produits recyclés

Dominique Bourg, professeur à la Faculté des géosciences et de l’environnement de l’Université de Lausanne en Suisse, renchérit ce sentiment d’alerte en présentant les impacts néfastes de cette surconsommation et surproduction industrielle sur l’environnement. Lors de sa conférence portant sur les perspectives d’avenir de nos sociétés contemporaines, il a exposé l'importance de créer un marché pour la consommation de produits recyclés, car sans cela il n'y aura que des expédients. C’est notamment un sujet d’actualité de La Presse faisant état du refus de la Chine pour les produits recyclés du Québec.

 

«Ce qui conditionne l’efficacité du recyclage ce n’est pas seulement la quantité de matières recyclées, mais c’est aussi le taux de croissance des matériaux entrants.» L’économie permacirculaire et l’ingénierie écologique seraient des solutions. Dominique Bourg #Rencontresdegenie

— Genium360 (@Genium360) February 22, 2018

 

3. Prolonger le cycle de vie des produits grâce au concept de réparabilité et d’économie circulaire

Le Groupe SEB, représentant notamment les marques T-FAL, ROWENTA, WMF, Moulinex, All Clad, Lagostina et Krups, a présenté un tout nouveau concept de réparabilité. Cette stratégie permet d’offrir aux consommateurs des produits durables.

Quels en sont les enjeux de rentabilité de ce principe d'économie circulaire ? « Il fallait que les produits soient réparables et réparés » explique Alain Pautrot, vice-président service après-vente et satisfaction client du Groupe SEB. Il fallait rapprocher le service de réparation aux clients. Il y a au total 6500 centres de réparation dans le monde dont 140 au Canada. Le concept de réparabilité devait être réfléchi dès la conception du produit. Les pièces sont aussi refabriquées à la demande avec notamment une imprimante 3D. Les nouvelles technologies permettent de repenser le design du produit, mais aussi les modèles d’affaires. Malgré tous ces enjeux, l’entreprise a réalisé un bénéfice net de 375 millions d’euros en 2017. L’économie circulaire est un modèle d’affaires rentable.

wired magazine Nicholas Thompson circular economy

4. Utiliser les technologies émergentes pour renouveler les modèles d’affaires d'économie circulaire

Nicholas Thompson, éditeur en chef du Wired Magazine, a su présenter en 10 questions comment les technologies et l’intelligence d’affaires peuvent être utilisées pour innover et adapter les modèles d’affaires vers la circularité notamment à Silicon Valley comme l’ont fait Google et Facebook.

Alexandre Joyce, conseiller en développement durable et en développement de produits à l’Institut de développement de produits (IDP) a notamment présenté 24 modèles d’affaires innovants qui tiennent en compte les principes d’économie circulaire.

 

Ces avancées sont une réelle source d’inspiration pour le monde du génie. Les entreprises doivent prendre part à ce mouvement et entrer dans la boucle de l’économie circulaire afin de saisir les nombreuses opportunités de ce modèle d’affaire innovant. La journée-conférence a permis des échanges plus qu’inspirants entre invités et conférenciers grâce à la précieuse collaboration des partenaires des Rencontres de génie, soit le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, La Personnelle, Desjardins, Institut EDDEC, le Mouvement québécois de la qualité ainsi que la La Presse+.

partenaires Rencontres de génie

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer