Génidrone : le potentiel des drones est immense et encore peu exploité

Finaliste catégorie Innovation

Concours IMDD 2017

Grâce à ses drones et aux outils de pointe qu’ils comportent, GéniDrone permet à sa clientèle de jouir de données d’une précision inégalée.

EN QUOI CONSISTE VOTRE PROJET? POURQUOI AVEZ-VOUS CHOISI DE VOUS Y ENGAGER?

La mission de GéniDrone est de capter de l’information physique dans le but de détecter des changements temporels au moyen de l’acquisition d’imageries et de vidéos aériennes. Les drones sont au cœur de nos services, et leur potentiel est immense et encore peu exploité. Notre parc compte sur ce plan des modèles parmi les plus reconnus en matière de qualité. Nous les dotons de divers outils, notamment des logiciels, des capteurs ainsi que des GPS de très haute précision. Ils servent à saisir de l’information physique pour détecter, par exemple, les divers changements temporels qui se produisent.

Dans chaque cas, une fois que les autorisations sont obtenues de Transport Canada, nous planifions un parcours de vol, puis configurons les capteurs selon les objectifs de nos clients. Ensuite, nous procédons à l’acquisition de données pour ce qui est des éléments géographiques, géomorphologiques et forestiers qui composent notre paysage. Ces données sont ensuite transmises en temps réel ou dans un rapport descriptif détaillé et complet, au choix du client.

Les drones permettent de modéliser avec une rapidité et une précision jamais vues des plans obliques, jusque-là difficiles à étudier avec d’autres types d’instruments. 
D’un point de vue statistique, ils sont aussi nettement avantageux. Ainsi, un relevé d’arpentage au GPS ne donnera qu’un ou deux points de contrôle par mètre carré, alors qu’un relevé par avion, lui, en donnera de huit à 10. En revanche, parce qu’un drone permet de s’approcher davantage et de couvrir une surface sous une multitude d’angles, nos capteurs peuvent livrer de 100 jusqu’à 400 points de contrôle pour chaque mètre carré, est chacune des mesures de point est positionnée au centimètre dans son espace, même sous un dense couvert, comme dans une forêt.

QUELS SONT LES IMPACTS (PRÉVUS OU MESURÉS) SUR LES COMMUNAUTÉS AUPRÈS DESQUELLES VOUS VOUS ÊTES ENGAGÉE?

Notre clientèle comprend des MRC, des villes, des développeurs immobiliers, etc. Parmi elle, on compte la Ville de Montréal, le Port de Québec, l’Université Laval, l’Institut national de recherche scientifique (INRS), le ministère des Transports du Québec et la Société du chemin de fer de la Gaspésie.

Les mandats qu’ils nous confient sont très variés. Par exemple, nous pouvons mesurer l’érosion de berges ou de falaises, la détérioration de surfaces avec un potentiel de danger, les risques de glissement de terrain, le calcul volumétrique des résidus d’une usine de pâtes et papiers, etc. Cela nous mène à travailler dans une foule de contexte, comme dans des carrières, des sablières, à proximité de ponts et d’écluses ou dans des installations portuaires.

Côté environnemental, nous œuvrons, par exemple, sur des routes en montagne ou là où les risques d’éboulis sont présents et doivent être suivis de très près et fréquemment. De plus, nous travaillons dans des champs tels que l’évaluation de la maturité des cultures ou celle des sites potentiellement aménageables.

En matière de génie civil, nous épaulons nos clients dans des domaines comme l’arpentage de précision et la surveillance de chantier. Enfin, nous détectons des anomalies (fuites, déformations, etc.) dans des structures importantes, entre autres les éoliennes, les lignes électriques et les voies ferroviaires.

QUEL MESSAGE OU CONSEIL AURIEZ-VOUS À TRANSMETTRE POUR INSPIRER VOS PAIRS DU MONDE DU GÉNIE À S’ENGAGER EUX AUSSI?

Rien n’est impossible. Ne laissez personne vous arrêter. D’autre part, si vous participez à des concours ou à des présentations visant à obtenir du financement, ayez du ressenti afin que les gens croient en votre projet. Et n’oubliez pas qu’au Québec, nous sommes choyés en matière d’aide au démarrage d’entreprise.

QUELLE A ÉTÉ VOTRE PLUS GRANDE INSPIRATION?

Mon inspiration provient d’un mandat réalisé au Yukon afin d’y observer et de quantifier une zone de dégradation élevée. J’y avais vite constaté que les outils d’alors étaient inadéquats. On travaillait même avec de vieilles photos datant des années 50. J’ai donc compris la nécessité pour des instruments contemporains et précis.

VOTRE PROJET/ENTREPRISE EN UNE PHRASE ?

Avec sa technologie, GéniDrone procure des données de terrain plus précises, plus nombreuses et dans des délais plus rapides.

 

Par : Maude Pelletier, Directrice générale, GénieDrone

Voir le site web du projet

 

Voir tous les articles de la catégorie Innovation Concours IMDD 2017: 

Formadrain

Oméga

 

Revenir au dossier Inventer le monde de demain 2017

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer