Virage technologique vers l’usine du futur 4.0

« Tous départements confondus, nous avons plus de 80 indicateurs clés de performance, segmentés par département et mis à jour en temps réel » - Danny Thibodeau, président de SF Tech. SF Tech, une entreprise d’usinage de pièce de haute précision, est une véritable championne du numérique.

Réussir le virage technologique grâce au data

Dans l’usine, il y a des écrans partout. D’une part, des tableaux de bords numériques qui affichent les nombreux indicateurs clés de performance mis à jour en temps réel. D’autre part, toutes les machines sont équipées d’un écran tactile qui permet de centraliser l’information requise d’une pièce à une opération donnée : détail des étapes de fabrication, manières d’opérer la machine, mesures, requis dimensionnels, etc. Or, cette interface permet également d’interagir avec les employés : « À chaque étape de la fabrication, l’application COMBOX enregistre les temps d’opérations et les transferts dans le ERP. Ça nous permet de capturer le coût de revient au centième près de nos étapes de fabrication », nous explique M. Thibodeau.

Le progiciel COMBOX est utilisé également pour la gestion de la connaissance du personnel. Dès qu’une personne a une idée d’amélioration, elle enregistre un audio qui sera analysé par le département d’industrialisation par la suite. « La profitabilité de l’entreprise a augmenté d’environ 30 % suite à la complétion de ces transformations », mentionne-t-il.

Impliquer les employés dans le processus de transformation

La transition s’est déroulée de façon harmonieuse, même si certains employés étaient réticents au début. Comme M. Thibodeau l’explique : « Dès qu’ils ont vu leurs tâches se simplifier et se standardiser, ils ont fait le saut aussi. Maintenant, ils comprennent les bénéfices et les gains en productivité que cela a apporté à l’entreprise. Ils ne veulent plus retourner en arrière. » L’implication du personnel est selon lui la clé d’une transformation réussie. Il faut en effet impliquer les employés concernés à chaque partie du processus d’implantation d’un nouveau système de gestion.

Déployer une stratégie de transition numérique

Celui-ci en profite pour donner quelques conseils aux entreprises désirant se lancer dans leur transformation : « Le programme Mach, d’AéroMontréal, nous a grandement aidés. En plus d’octroyer de sommes monétaires, il nous a permis d’auditer et de restructurer nos processus d’affaires. » La guidance est donc ici le facteur clé, car celle-ci permet de faire réaliser aux dirigeants qu’une stratégie numérique est nécessaire pour une transition harmonieuse. L’aide est venue d’organismes externes, mais aussi des clients, comme il le souligne : « Grace à ce programme, notre parrain Mach Héroux-Devtek, a alloué des ressources afin de faire grandir l’entreprise ».

Intégrer des processus automatisés

Les prochaines étapes pour l’entreprise sont multiples. Tout d’abord, comme nous l’avons déjà vu, les écrans centralisent l’information par projet. Ils ne permettent cependant pas de contrôler directement la machine. Grâce au programme Mach Fab 4.0, M. Thibodeau l’illustre : « C’est la prochaine étape pour nous : automatiser le FAI (First Article Inspection) car c’est une opération laborieuse et fastidieuse. Avec cette transformation, nous passerons de plusieurs jours à rédiger à moins de quelques minutes pour le finaliser. Une seconde étape sera de capturer certaines informations spécifiques d’une machine et d’informer COMBOX. Celui-ci nous affichera des indicateurs en temps réels ainsi que des alertes en fonction des capteurs installés sur nos machines »

Avec tous les efforts mis en place, SF Tech poursuit son virage technologique vers l’usine du futur 4.0.

SF Tech Virage technologique

 

Pour en savoir plus sur la transformation numérique dans le secteur manufacturier :

Le secteur manufacturier : Une industrie 4.0 qui valorise les données numériques

Le génie en innovation pour une transformation numérique réussie
 

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer