Concours IMDD | Projet Flitech

Finaliste catégorie innovation
Concours IMDD 2019

 

Flitech, l’ingénierie au secours des pompiers

Flitech est un logiciel qui permet d’optimiser les opérations des pompiers lors d’une intervention et de protéger les intervenants grâce à la projection sur une tablette des opérations à l’intérieur des bâtiments. L’innovation de ce projet est d’avoir réussi non seulement à mettre en place un processus simple et facile d’accès mais également de développer un projet en collaboration avec les utilisateurs. En sachant que la régie des pompiers est un domaine très réfractaire au changement, Flitech a l’ambition d’intégrer une innovation technologique pour améliorer les processus, sauver des vies et protéger l’intégrité des bâtiments. 

Nous avons discuté avec Evan Verni, l’un des co-fondateur de Flitech, sur la genèse et les possibilités d’évolution de son entreprise. Il nous explique en quoi le concours Inventer le monde de demain contribuerait à propulser l’innovation technologique que représente Flitech.

 

Flitech : une innovation technologique

Flitech constitue une solution innovante de gestion d’incendie pour les pompiers. Cette technologie est basée sur la création d’un logiciel pour aider les pompiers dans leurs opérations. En prenant un drone existant, un logiciel est construit afin de procéder à l’analyse d’images sur un feu. La valeur ajoutée de ce logiciel est qu’il permet entre autres de développer une meilleure idée concernant la propagation du feu et de la localisation des pompiers à l’intérieur de l’immeuble. 

 

La genèse du projet

« L’idée est venue du co-fondateur Gabriel Villemure qui occupe la fonction de pompier à la ville de Mercier. Après avoir expliqué le fonctionnement et l’organisation des pompiers pour l’extinction d’un feu, une fenêtre d’opportunités s’est ouverte. En effet, en tant qu’étudiants en génie, nous possédons les capacités et habiletés nécessaires pour améliorer le mode d’opérations actuel des pompiers.

En utilisant un drone à une base filaire, ce drone peut monter afin de filmer les opérations complètes qui se déroulent sur le terrain. Par la suite, notre objectif consiste à projeter les images sur un Ipad. Pour se faire, les capteurs sont positionnés sur les pompiers afin de déterminer leur position à l’intérieur d’un immeuble ».

 

« Notre objectif : aider les pompiers à sauver des vies, des biens et notre environnement ! »

« Nous, on veut vraiment révolutionner la façon dont les pompiers s’organisent sur un feu dans le monde entier. On trouve que c’est une industrie qui prend du temps à évoluer, à changer de méthode. La technologie existe mais, elle n’est pas simple d’adoption.

Nous, on veut vraiment construire une solution qui est axée sur l’utilisateur, le chef pompier, pour que ça soit le plus simple possible pour lui, afin qu’à l’appui d’un bouton, il puisse rapidement avoir accès à toutes ces informations. Ça va surtout leur permettre d’éteindre le feu plus efficacement, d’être plus rapide sur un incendie et sur un sauvetage. Avec notre produit, nous voulons les aider à sauver des vies, des biens et notre environnement. En ayant des stratégies, des outils plus efficaces, ils vont pouvoir travailler plus rapidement, plus efficacement et plus sécuritairement. »

 

Une innovation en coopération avec les utilisateurs

« Nous voulons travailler en parallèle avec des services incendies dans le développement de la solution, dans cet ordre d’idées, la régie d’incendie de Saint-Constant et Ste-Catherine a manifesté un fort intérêt pour participer à un projet pilote avec nous. Donc, on développe le produit avec le pompier directement. L’idée, c’est vraiment d’avoir un produit simple à utiliser qui ne requiert aucune maintenance. Nous voulons faciliter l’adoption en créant le produit le plus simple possible avec les pompiers. Notre stratégie de travailler avec les pompiers pourra nous permettre d’avoir une solution qui pourra être adoptée au large par tous les services incendie à travers le Québec puis éventuellement dans le monde ».

 

Un projet rentable

« On fait nos ventes sur des logiciels. Nous faisons des revenus récurrents sur la vente du logiciel. À chaque année, nous chargeons un montant proportionnel au nombre d’habitants. Par exemple, pour une ville de 50 000 habitants, on charge en moyenne 10 sous par habitants par année. Donc, ça reviendrait à un coût récurrent de 5000$ par an pour l’utilisation du logiciel ».

 

L’impact du concours IMDD

« Le concours Inventer le monde de demain nous aidera à augmenter la visibilité du projet Flitech. Ça peut aussi nous aider dans nos avancements, ouvrir des portes à des personnes qui seraient intéressées à travailler avec nous ou même à des partenaires qui seraient intéressés à participer au projet aussi. La bourse de 3500$ sera une aide d’une grande utilité. Cela représente un peu d’argent pour partir le projet pilote parce qu’on est en train de développer les logiciels. On va bientôt devoir acheter de l’équipement donc ça peut nous aider surtout avec ces achats-là. ». 

 

Le futur de Flitech

« Nous souhaitons faire notre premier projet pilote avec une ville qui manifeste son intérêt pour collaborer avec nous. On veut vraiment se concentrer pour avoir un outil qui est vraiment fiable. Une fois qu’on a une bonne base, on voudra faire quelques autres projets dans la province. Puis éventuellement, aller au grand large.

Nos plans, c’est d’étendre notre marché aux États-Unis. Le marché de l’incendie est très développé chez nos voisins du sud. Et surtout, nous voulons que notre technologie soit utilisée dans le reste du monde ».

 

Un mot de fin

« Suivez-nous si vous voulez transformer la sécurité incendie de demain et faire de demain un monde plus sécuritaire ».

 

Votez pour Flitech!

 

Revenir au dossier Concours Inventer le monde de demain 2019 : les votes sont terminés!

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer