Concours IMDD | Projet CRISP

Finaliste catégorie relève
Concours IMDD 2019

 

Le concours Inventer le monde de demain 2019, IMDD pour les intimes, présente ses finalistes. Dans la catégorie Relève, découvrons le projet CRISP de Samuel Venditti de l’École Polytechnique de Montréal.

Samuel Venditti, qui êtes-vous?

Je suis étudiant de 4e année au baccalauréat en ingénierie mécanique à Polytechnique Montréal et membre de l’équipe développant le projet CRISP. Un projet qui me permet d’effectuer un bilan des compétences acquises tout au long de mon parcours à Polytechnique Montréal. Je possède un grand intérêt pour la robotique et la gestion de projet, deux aspects qui m’ont poussé à m’impliquer dans ce projet.

Présentez-nous CRISP? Que signifie cet acronyme?

L’acronyme signifie Collaborative Robot Intelligent System Polytechnique. Ce projet a pour but de concevoir et de fabriquer un robot humanoïde collaboratif, c’est-à-dire un robot qui ressemblera à l’humain et pourra interagir avec lui de manière sécuritaire.

Le robot CRISP sera polyvalent et pourra, par exemple, assister une personne en perte d’autonomie dans ses tâches quotidiennes à domicile ou un travailleur de l’industrie pour des tâches répétitives qui ne nécessitent pas une dextérité particulière.

Quelles sont les prochaines étapes du projet?

Nous terminons en ce moment le premier bras. Nous en fabriquerons ensuite un second, similaire, avant de concevoir la tête, le corps et la base mobile, pour finalement assembler le tout. Le projet s’étend sur plusieurs années étant donnée la complexité de la solution qui doit être obtenue en fin de projet. Mettre des robots au service de l’humain n’est pas nouveau.

En quoi CRISP est-il novateur et se démarque-t-il des autres projets?

En effet, l’automatisation par la robotique est un courant populaire au sein des entreprises. Cependant, le robot CRISP fait partie d’une catégorie très particulière : les robots collaboratifs.

Généralement, en entreprise, les robots déploient des forces puissantes sans être conscients de leur environnement. Ces robots doivent être protégés par une cage, alors qu’un robot collaboratif permet à l'humain d'interagir avec lui sans danger.

Nous souhaitons construire un robot collaboratif ayant l’apparence d’un humain et qui pourra l’assister. C’est ce qui le démarque des robots que l’on voit aujourd’hui.

Quel sera l’impact de votre projet dans la société?

Le projet CRISP permettra des avancées dans l’utilisation de la robotique collaborative dans la vie quotidienne et montrera l’aide que peuvent apporter des CoBots (Collaborative Robots) grâce aux dernières avancées et aux dernières innovations. L’automatisation peut être, à la fois,  une source d’espoir et de peur, CRISP veut prouver les bienfaits d’un robot qui collabore avec les humains 

Comment est financé ce projet?

Ce projet académique est financé par des commanditaires qui investissent en offrant à l’équipe des pièces, ou des fonds, afin de faire progresser la conception du robot.

Que feriez-vous des 3 500 $ remis au gagnant de la catégorie?

L’obtention de la bourse permettra au projet CRISP d’améliorer la conception du robot en utilisant les meilleures composantes possibles pour sa construction.

En trois mots, qu’est-ce qui définit, selon vous, la Relève en génie?

Innovation, Amélioration, Changement

Donnez-nous trois raisons de retenir CRISP comme gagnant?

  1. CRISP est un projet novateur.

  2. CRISP fera rayonner l’ingénierie.

  3. CRISP est l’avenir de la robotique et l’industrie 4.0.

 

Votez pour CRISP!

 

Revenir au dossier Concours Inventer le monde de demain 2019 : les votes sont terminés!

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer