Comment piloter la valorisation des données en gestion de bâtiment?

Les nouvelles technologies prennent d'assaut l'industrie de la construction! La transformation numérique amène des changements considérables dans les étapes et les outils de conception de bâtiment que ce soit l'approche de Building as a service, la conception intégrée ou encore le Building information modeling (BIM). On entend souvent parler de ces concepts, mais concrètement comment le gestionnaire de projet doit-il piloter la valorisation des données et des systèmes en gestion de bâtiment? 

Entrevue avec Frank Hovorka, expert en gestion de bâtiment et valorisation des données

Avec plus de 30 ans d'expérience à titre de responsable opérationnel, directeur technique en gestion immobilière, directeur d’opérations  de construction neuve ou de réhabilitation lourde de bâtiment, directeur de programmes immobilier en charge de la politique environnementale, puis directeur de la stratégie, digital et RSE.

 

valorisation des données; gestion de bâtimentIl est intervenu sur le développement numérique de chantiers à travers la conception du réseau de fibres optique et la réalisation des tout premiers « data center ». Frank Hovorka est aujourd’hui directeur technique et innovation de la Fédération des Promoteurs Immobiliers France. Il est actuellement impliqué dans différents projets de recherche internationaux, notamment le Plan de transition numérique dans le bâtiment, les technologies du BIM, le concept de Building as a service ou encore son dernier ouvrage sur l’efficacité énergétique dans le bâtiment. 

 

Gestion de bâtiment renouvelée : grâce aux données!

Doté d'une vue 360 sur les projets de construction, M. Hovorka présente une conférence lors des Rencontres de génie sur le thème des Innovations énergétiques : tirer profit de la transition. Cette conférence présente les outils technologiques et les méthodes émergentes pour améliorer la performance énergétique de bâtiment. M. Hovorka démontre comment réduire les risques et les impacts de dévalorisation de la performance énergétique d'un bâtiment grâce aux maquettes et processus numériques du Building Information Modeling (BIM).

  • Comment appliquer les nouvelles technologies du BIM pour calculer la valorisation de l’immeuble à partir des gains d’exploitation du bâtiment et de la création de valeur des biens immobiliers
  • Comment évaluer l’adaptabilité des bâtiments à travers le temps pour normaliser la valeur d’investissement de l’immeuble.

Des données centralisées et intégrées pour optimiser les systèmes de gestion de bâtiment

Toutes les données des projets de construction de bâtiment peuvent être intégrées dans un unique outil et l'information se retrouve ainsi centralisée. Ces processus renouvelés permettent aussi le travail collaboratif et multidisciplinaire entre les diverses parties prenantes des chantiers de construction ce qui favorise une réalisation intégrée des projets. Cette façon intelligente de concevoir, en employant les nouvelles technnologies du BIM, permet de considérer l'ensemble des contraintes de temps, de coût, de géographie, de matériaux, etc. Ces dimensions se retrouvent en simulation afin de valider la conception, d'analyser la performance et d'identifier rapidement les risques de construction. C'est notamment grâce à la modélisation en 3D, 4D voir 5D qui permet d'inter-relier ces données.

Comment piloter la valorisation des données pour accroître les gains de gestion du bâtiment?

En effet, le BIM peut être utilisé pour des études de constructibilité et de conception de bâtiment durable, car le cycle de vie du projet peut être revu afin de prévoir la durabilité des infrastructures et des équipements. La valeur des biens immobiliers inclut ainsi les gains d'exploitation du bâtiment, mais aussi de performance énergétique.

M. Hovorka explique notamment « l'enrichissement du triangle risque/liquidité/rendement par les critères environnementaux » ainsi que la création de valeur dans le projet immobilier allant de la «description systémique de l'immeuble» à la « performance de durabilité » à la «valeur économique totale » et la «valeur d'investissement ou  valeur du marché». « Il apparaît en effet de plus en plus clairement que les changements climatiques, la sécurité énergétique et la pénurie des ressources constituent des risques majeurs dans l’investissement. À l’inverse, ces facteurs constituent de nouvelles opportunités pour les investisseurs dans le secteur immobilier et une capacité différente à générer de la valeur. » soutient M. Hovorka.

innovations énergétiques gestion de bâtiment

Il ajoute qu'« afin de préserver la valeur d’un bâtiment performant dans le temps, résilience et mutabilité sont deux caractéristiques primordiales. La mutabilité du bâtiment se réfère à sa capacité à s’adapter à des usages distincts tandis que la résilience correspond à sa capacité à anticiper de futurs chocs ou changements. » En considérant les usages futurs d'un bâtiment, voire même au-delà de 50 ans, il est possible d'y calculer une valeur plus importante que prévu initialement notamment à l'aide de la méthode de calcul de l'obsolescence d'un bâtiment, par exemple basé sur le cadre conceptuel des 6 dimensions de Jean Carassus. 

« L’efficacité énergétique, comme la performance environnementale, est, elle aussi, encore trop peu intégrée dans le processus d’évaluation faute, d’une part, de confiance dans les données et, d’autre part, d’un standard de marché dans leur intégration et leur traduction dans la valeur. » explique M. Hovorka.

Les algorithmes utilisés permettent une meilleure gestion des risques ihnérents quant à la stabilité des structures, les délais de constructions et d'autres paramètres cruciaux pour accroître la productivité sur le chantier. Ceci favorise des économies considérables durant tout le cycle de vie du projet, de la conception voire même à la démolition du bâtiment dans une perspective de développement durable lorsque le batiment sera en fin de vie.

Ces nouveaux outils technologies et méthodes émergentes permettent l'optimisation de la gestion de bâtiment à partir de la valorisation des données sur la performance énergétique. Pour en savoir plus, assistez à la conférence de M. Hovorka : Comment piloter la valorisation des données et des systèmes en gestion de bâtiment pour accroître la performance énergétique?

Revenir au dossier Innovations énergétiques

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer