Cesser de fumer grâce à l’IA : portrait de l’entrepreneur Olivier Bourbonnais

Commandité par:
Logo sponsor

Il a cofondé l’entreprise Smart Halo, qui mise sur le vélo intelligent, et Ditch Labs, une solution pour vaincre le tabagisme. Pour créer des solutions de génie aux enjeux environnementaux et sanitaires actuels, Olivier Bourbonnais mise sur l’entrepreneuriat. 

Olivier Bourbonnais n’a pas encore terminé ses études en génie logiciel à l’École de technologie supérieure (ÉTS), mais cela ne l’a pas empêché de cofonder deux entreprises au cours des huit dernières années. 

La piqûre? Il l’a peut-être eue en 2014, lors d’un concours international de génie. « On avait 24 heures pour faire un projet, bâtir un modèle d’affaires, et on a gagné la première place en Amérique du Nord », raconte Olivier Bourbonnais. Aujourd’hui, la moitié des membres de son équipe sont aussi entrepreneurs, révèle-t-il.

Peu de temps après le concours, Olivier Bourbonnais se lance dans une nouvelle aventure : Smart Halo, une entreprise qui souhaite améliorer l’expérience des cyclistes sur la route. Avec son équipe, il développe un dispositif intelligent connecté au cellulaire du cycliste, qui améliore la navigation, permet le suivi de l’effort physique et contient une alarme antivol. 
 

Le génie au service de la santé

Après ce premier vrai projet entrepreneurial, Olivier Bourbonnais souhaite se concentrer sur ses études. Il change de spécialité à l’ÉTS, de génie électrique à génie logiciel. Mais il retourne rapidement vers l’entrepreneuriat après un café pris avec Laurent Laferrière, cofondateur de Oatbox. Ce dernier souhaite utiliser la technologie pour lutter contre les dépendances, comme celle à la nicotine. Un projet qui résonne chez l’étudiant-entrepreneur.

« Ma mère, qui fumait beaucoup, a cessé de fumer en quelques semaines après avoir utilisé la cigarette électronique, explique-t-il. Je me disais : “C’est un outil génial, mais c’est mal réglementé, ça n’a pas l’air d’être bon pour la santé.” Cela avait donc toujours trotté dans ma tête. »

Moins de deux semaines plus tard, Ditch Labs est lancé. La jeune entreprise propose aux fumeurs une nouvelle méthode de sevrage au tabac, grâce à l’intelligence artificielle et à la thérapie de remplacement de la nicotine. L’équipe réunit des entrepreneurs, des ingénieurs, des scientifiques de données, des physiciens, des psychologues et des pharmacologues. 

Leur technologie est constituée d’un vaporisateur – le Ditch Pen – qui dose la nicotine de façon très précise, et d’une application mobile qui apprend, s’adapte et agit comme un assistant comportemental pendant le processus.

Ditch Labs a remporté le premier prix du concours Génie en affaires 2022 de l’Acfas. Après avoir reçu des fonds du Conseil national de recherches Canada (CNRC), l’entreprise tente d’obtenir cinq millions de dollars en financement pour développer sa technologie.

« Ce qui fait faire le pont entre le génie et l’entrepreneuriat, c’est l’équipe, croit Olivier Bourbonnais. Dans les deux entreprises que j’ai bâties, j’étais le responsable technique, mais j’étais entouré de gens qui étaient bien plus compétents que moi en modèles d’affaires ou en finances. »

« Je veux vraiment mener ce projet à terme, affirme le passionné. Je suis persuadé que la technologie est la clé pour régler les problèmes de santé publique dans le monde. »

Revenir au dossier Les visages de l'entrepreneuriat en génie

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer