EMUS : le seul groupe en Amérique du Nord à avoir conçu une moto électrique de A à Z

Gagnant catégorie Relève

Concours IMDD 2017

Des étudiants de l’Université de Sherbrooke ont conçu de toutes pièces une moto électrique… qu’ils continuent d’améliorer année après année.

EN QUOI CONSISTE VOTRE PROJET? POURQUOI AVEZ-VOUS CHOISI DE VOUS Y ENGAGER?

Autour de 2009, je sentais que je perdais un peu de passion pour le génie. J’étais en quête de sens et, par conséquent, je désirais me consacrer à réaliser un projet concret et stimulant. En parallèle, on entendait de plus en plus parler de voiture électrique, surtout en raison de l’émergence de la marque Tesla.

Ayant vite constaté qu’un projet d’automobile électrique était gigantesque, j’ai décidé de m’attaquer à la création d’une moto électrique. Au départ, je désirais en convertir une traditionnelle, mais cela s’est avéré aussi ardu que de faire entrer une boîte carrée dans un trou rond. Le projet initial fut donc modifié pour être orienté vers la conception entière d’un prototype (châssis, moteur, etc.). Cela fait d’EMUS (pour Electric Motorcycle of Université de Sherbrooke) le seul groupe en Amérique du Nord à avoir conçu de A à Z un tel modèle.

Nous avons remporté les deux dernières éditions de la compétition internationale eMotoRacing Varsity Challenge. En plus de triompher dans la catégorie universitaire, nous avons terminé une des courses au programme au deuxième rang… contre des motos électriques présentes sur le marché. Voilà un signe clair de la qualité de notre produit.

D’un point de vue ingénierie, c’est l’intégration de la batterie modulaire dans le châssis monocoque d’aluminium qui permet à la moto de si bien performer année après année. La batterie lithium-ion de 14.5kWh est placée au centre du prototype, autour duquel le moteur, la suspension, la direction et la structure s’attachent. Ainsi, nous maximisons l’énergie disponible tout en minimisant le poids total du véhicule.

Maintenant que nous avons démontré depuis 2009 qu’il est possible de produire une moto de course à la fois attrayante, performante et silencieuse, à partir de 2018, nous entamerons la conception d’un second modèle. Cette fois, nous travaillerons avec l’objectif de participer à une compétition nommée Moto Student, qui se déroule en Espagne.

QUELS SONT LES IMPACTS (PRÉVUS OU MESURÉS) SUR LES COMMUNAUTÉS AUPRÈS DESQUELLES VOUS VOUS ÊTES ENGAGÉ?

Parmi les éléments dont je tire le plus de fierté, nos batteries au lithium-ion ont connu une évolution remarquable. Elles en sont aujourd’hui à leur quatrième génération. Valant plus de 75 000 $, notre moto de 220 kilos est dotée d’un moteur dont la puissance de 214 chevaux-vapeur la fait grimper de 0 à 100 km/h en à peine trois secondes. Sa vitesse maximale se situe à environ 250 km/h, et son autonomie en course atteint de 35 à 45 km. En conditions routières courantes, elle est toutefois de 150 km.

Je dis souvent que pendant longtemps, les seules personnes qui s’intéressaient à la conception de motos électriques étaient des gens seuls dans leur garage. Aujourd’hui, ce n’est plus vrai, car chaque année, une quarantaine d’étudiants en génie de l’Université de Sherbrooke – du baccalauréat jusqu’au doctorat – participent à notre projet.

Et bien que nous affrontions d’autres institutions dans le cadre de compétitions, la rivalité amicale demeure sur la piste. Ailleurs, nous formons une communauté à l’intérieur de laquelle nous nous transmettons notre passion, mais aussi nos connaissances. Aujourd’hui, quand des anciens membres d’EMUS sont embauchés par Tesla, j’ose croire que leur présence dans notre équipe a contribué en partie à faire d’eux ce qu’ils sont devenus.

QUEL MESSAGE OU CONSEIL AURIEZ-VOUS À TRANSMETTRE POUR INSPIRER VOS PAIRS DU MONDE DU GÉNIE À S’ENGAGER EUX AUSSI?

Les projets étudiants représentent une sorte d’entreprise, mais avec un filet de protection infini. On peut y commettre des bévues, on ne risquera pas la faillite. Quand, dans la vie, s’accorde-t-on le droit à l’erreur et le droit de rêver? Et s’il n’y pas de paye au bout, il y a, en contrepartie, une immense valorisation des idées.

QUELLE A ÉTÉ VOTRE PLUS GRANDE INSPIRATION?

Avec EMUS, mon but n’a jamais été de lancer une marque de moto ou une entreprise. Ce que j’aime avant tout, c’est de contribuer à former la relève, offrir une plateforme pour la transmission du savoir et permettre à des gens de pleinement développer leur potentiel.

VOTRE PROJET/ENTREPRISE EN UNE PHRASE ?

EMUS est une moto électrique unique en son genre, entièrement pensée et fabriquée par des étudiants en génie.

 

Par : Félix-Antoine Lebel

Voir la vidéo du projet

Voir le site web du projet

Voir tous les articles de la catégorie Relève Concours IMDD 2017: 

Chinook

UdeS First

 

Revenir au dossier Inventer le monde de demain 2017

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer