Chaudières industrielles : tirer parti du potentiel énergétique des systèmes de combustion

Au cours des prochaines années, la transition énergétique transformera profondément le visage du monde. L'utilisation des ressources fossiles comme source d'énergie est un enjeu majeur, notamment en ce qui concerne l’environnement. La pierre angulaire de ce sujet est la combustion. Bien plus complexe que l'on peut l'imaginer, d'innombrables paramètres influencent l'efficacité énergétique et les émissions de polluants d'un système thermique de combustion.

On les retrouve dans presque toutes les industries. Qu'il s’agisse de production de vapeur pour le chauffage, pour un procédé industriel quelconque ou pour produire de l'électricité à partir de combustibles fossiles, les chaudières industrielles sont là.

La chaudière industrielle est-elle une technologie éprouvée ?

Malgré une présence marquée dans presque tous les secteurs industriels, cette technologie a très peu évolué depuis les années 50. Certes, le design des brûleurs a connu de grands changements ces dernières années, mais le design des chaudières, lui, n'a pas beaucoup changé.

Pourquoi en est-il ainsi ?

Ce n'est guère que le design actuel soit optimisé ou que les ingénieurs manquent de nouvelles idées, mais plutôt parce qu'il est difficile de faire mieux sans avoir une idée claire de ce qui se passe réellement à l'intérieur d'une chaudière en fonctionnement. On sait ce qui y entre et ce qui en sort, mais le détail de ce qui se passe à l’intérieur est difficile à évaluer. Tout repose sur la compréhension du coeur de l'équipement : la combustion!

En pleine transition énergétique, optimiser l’utilisation des combustibles fossiles est un enjeu majeur.

Bien plus complexe que l'on peut l'imaginer, d'innombrables paramètres influencent l'efficacité énergétique et les émissions de polluants d'un système utilisant des combustibles fossiles (chaudières, fours, séchoirs, etc.).

Les individus de tous niveaux impliqués dans les domaines de la combustion se doivent d'acquérir de nouvelles connaissances et de mettre à jour leurs compétences. Ils pourront alors répondre aux grands défis que nous réserve le futur sur le plan énergétique, notamment en privilégiant une empreinte faible en Carbone tout en tirant pleinement parti du potentiel énergétique de leurs systèmes de combustion.


L'énergie biomasse vous intéresse ?

 

 


Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer