Ingénieur en structure et ingénieur en bâtiment : quelles différences?

Plusieurs ingénieurs interviennent sur un chantier depuis l'élaboration des plans jusqu'à la réception des travaux. En amont, l'ingénieur en structure et l'ingénieur en bâtiment accomplissent un précieux travail de conception et de planification du projet de construction. Mais en quoi leur mission est-elle différente?

L'ingénieur en structure, garant de la stabilité de l'ouvrage

Comme l'ingénieur en structure a pour mission principale d'élaborer le squelette de l'ouvrage en garantissant sa stabilité, il intervient dans un premier temps en amont de la construction. Son rôle comporte différentes tâches :

À partir des plans d'architecte, il détermine le dimensionnement des différentes parties composant la structure du bâtiment à construire en tenant compte :

  • de la taille de l'ouvrage
  • de la nature et la quantité des matériaux utilisés
  • des conditions climatiques
  • de la nature du sol
  • des normes en vigueur et notamment celles concernant le développement durable

Ensuite, à l'aide de logiciels de CAO, il réalise sur ordinateur des simulations de résistance, de déformation et d'élasticité qu'il traduit dans son rapport sous forme de notes de calcul. Il établit le plan de coffrage indiquant l'emplacement des murs et les éléments porteurs de l'ouvrage. C'est à partir de ces éléments que ses collègues vont être en mesure de chiffrer le coût du bâtiment.

Pendant la construction, il visite régulièrement le chantier et intervient à chaque modification de l'ouvrage pour déterminer de nouveaux dimensionnements ou concevoir une nouvelle charpente.

Au Québec, la loi impose que les plans soient établis par un ingénieur en structure dès lors qu'un chantier touche un édifice public ou qu'il coûte plus de 100 000 $. L'ingénieur est également régulièrement sollicité pour établir des plans dans le cadre de travaux de rénovation lourde afin de sécuriser les projets.

L'ingénieur en bâtiment, coordonateur du projet

Intervenant sur l'ensemble des opérations de construction d'un ouvrage, l'ingénieur en bâtiment est responsable d'organiser et de coordonner le projet dans son ensemble depuis l'étude jusqu'à l'exploitation du site.

Il analyse les paramètres du projet et notamment le cahier des charges, les relevés de mesures topographiques et les études sur les impacts sociaux et environnementaux pour élaborer un ouvrage répondant à un triple objectif :

  • la satisfaction du client
  • le respect des normes et la garantie de la sécurité
  • le suivi du budget et des délais.

En tenant compte des conclusions établies par l'ingénieur en structure, il conçoit l'avant-projet en veillant à optimiser les actifs et réduire l'impact sur l'environnement. Il vérifie également la faisabilité de l'ouvrage.

Dans le cadre de ses fonctions, l'ingénieur en bâtiment effectue les démarches administratives auprès des autorités : il monte notamment les dossiers de dépôts d'autorisations ou de permis et prend en charge leur suivi.

Administrant le chantier sur le terrain, il planifie, dirige, surveille et contrôle son évolution, tant en ce qui concerne l'avancement que la qualité des travaux de construction. Il s'occupe de coordonner les interventions des divers corps de métiers, réceptionne les travaux et fait parachever les travaux incomplets et reprendre les malfaçons qu'il contrôle ensuite.

Agissant en véritable garant du budget et de l'échéancier, il organise et gère l'ordonnancement des travaux, les déblocages de financement, en tenant compte du marché de la construction et des contraintes extérieures. Tout au long de l'avancement du chantier, l'ingénieur en bâtiment favorise, lorsque c'est possible, les pistes d'allègements de charges qui ne dénaturent pas le projet ni ne nuisent au fonctionnement de l'ouvrage.

Si l'ingénieur en structure intervient essentiellement en amont de la construction et lors des modifications de l'ouvrage, l'ingénieur en bâtiment organise et coordonne chaque étape du projet. Ces deux professionnels du génie combinent leurs savoir-faire pour livrer un bâtiment sécuritaire, conforme aux attentes du client et respectueux des normes et contraintes environnementales. Qu'en est-il de la construction d'un bâtiment durable, de la gestion de l'efficacité énergétique du chauffage et de la climatisation, voire de l'énergie solaire ?


Sources :
http://emploi-btp.lemoniteur.fr/edito/article/ingenieur-structure-fiche-metier-aea-6286
http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/ingenieur-ingenieure-structures
http://remplacer-une-fondation.info/plans-dingenieur-et-darchitecte/

 

FORMATION Bâtiment durable : introduction et études de cas

Date : 12 février 2019 08:00
Durée : 7,5 heures
Lieu : 405, avenue Ogilvy, bureau 101 Montréal (Québec) H3N 1M3

L’introduction de nouvelles méthodes et technologies en vue d’améliorer les performances environnementales des bâtiments constitue une opportunité pour les entreprises et institutions québécoises. C’est l’occasion de s’engager pour une économie plus verte, d’optimiser l’utilisation des ressources et d’améliorer les lieux de vie. Quels sont les problèmes et défis à relever ? Quelles mesures concrètes peuvent être mises de l’avant ? Comment intégrer des mesures plus durables dans un projet de construction ou de rénovation ? Cette formation propose une introduction au bâtiment durable à travers des études de cas de bâtiments exemplaires. Réalisées par Écobâtiment au Québec et lors de missions de recherche à l’étranger, ces études de cas permettront d’illustrer l’intégration de pratiques écologiques dans la conception et la construction des bâtiments. Il s’agira également de situer les solutions retenues dans le contexte local en regard des contraintes et objectifs de chaque projet.

En savoir plus

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer