L’Exosquelette, un robot qui redonne la force

Finaliste catégorie Innovation
Concours IMDD 2015

Simon Yanni pose un regard passionné sur le futur. Tout récemment diplômé de l'ÉTS en génie mécanique, il croit que les ingénieurs ont le pouvoir de créer un impact positif en mettant à profit leur capacité à innover. Voici l'histoire de l'Exosquelette, un projet réalisé par six finissants en génie, présenté dans le cadre du concours Inventer le monde de demain.

Équipe du projet : Olivier Bergeron, Louis Berthiaume, Mathieu Gaudreault, Jacob Lafortune, Jean-Philippe Paradis et Simon Yanni

Qu'est-ce que l'Exosquelette?
L'Exosquelette est un robot qu'on porte, un peu comme un sac à dos, qui permet de soulever des charges de façon sécuritaire avec ses bras en utilisant seulement une fraction de l'effort normalement requis. L'assistance se fait de façon naturelle pour l'utilisateur, c’est-à-dire selon sa volonté, sans que celui-ci n'ait à actionner de bouton. L'Exosquelette permet ainsi de réduire la fatigue, d'augmenter la productivité et de diminuer le risque de blessure. On peut imaginer des applications dans plusieurs industries. Par exemple, cet équipement pourrait être utile dans certains environnements manufacturiers, dans le domaine de la construction, dans l'industrie minière ou dans l'industrie du déménagement. Il pourrait aussi être utilisé par des personnes âgées en perte de force musculaire.

Capture1 Capture2 Capture5

Qu'est-ce qui démarque l'Exosquelette des autres produits similaires?
Ce qui démarque l'Exosquelette, c'est la combinaison de l'utilisation de la puissance pneumatique avec notre système de capteurs spécifiques. Comme pour la plupart des innovations, la réussite n'était pas certaine au départ, mais nous avons réussi à valider notre conception théorique par la fabrication d'un prototype fonctionnel!

Comment est-ce que l'Exosquelette contribue à inventer le monde de demain?
En développant une solution concrète grâce à la robotique, on réduit le risque de blessures et de fatigue. Ultimement, on pourrait permettre aux personnes vieillissantes de maintenir leur autonomie plus longtemps en plus d'améliorer la sécurité des travailleurs. Les applications de la robotique sont immenses et ce projet en est un exemple concret. C'est un domaine qui apporte beaucoup d'impacts positifs.

Quel message auriez-vous à transmettre pour inspirer vos pairs du monde du génie?
De nos jours, un petit groupe d'individus déterminés a le pouvoir d'innover et d'avoir un grand impact positif sur la société. Les ingénieurs sont très bien positionnés pour faire cela. Notre équipe a eu, en 4 mois, la capacité de concevoir et fabriquer un prototype fonctionnel. Et nous ne sommes pas un cas unique! Partout dans le monde, les individus ont de plus en plus accès à des ressources incroyables. Nous avons accès à une infinité de connaissances accessibles grâce aux moteurs de recherche, à des communautés de talents en ligne, à des logiciels de conception puissants, à des outils de prototypage rapide comme les imprimantes 3D, à des fablabs, à des moyens de financement nouveaux comme le sociofinancement. On assiste à la démocratisation de puissants outils de conception et de prototypage qui nous permettent de concrétiser de nouvelles idées en peu de temps. Le message que j'aimerais envoyer à la communauté du génie et aux ingénieurs, c'est : Allez-y! Saisissez toutes les ressources disponibles pour inventer des choses qui augmenteront le bien-être collectif!

Si vous aviez des moyens illimités pour améliorer le monde de demain, que feriez-vous?
Je crois qu'il faut se concentrer sur les plus grands problèmes parce qu'ils représentent les plus grandes opportunités d'amélioration. Le défi, c'est d'identifier le problème le plus important sur lequel on devrait se concentrer. Ensuite, avec des moyens illimités, on pourrait concevoir et essayer une multitude de solutions possibles jusqu'à ce que le problème soit réglé. Une fois que le plus grand problème sera réglé, on passera au suivant et ainsi de suite. C'est comme ça qu'on réussira à améliorer la qualité de vie de tout le monde!

Pourquoi avoir choisi de poursuivre une carrière en génie?
Pour moi, le génie est essentiellement l'utilisation pratique de la science. Une carrière en génie requiert l'utilisation de connaissances scientifiques et techniques dans le but d'élaborer des solutions qui répondent aux besoins des entreprises. J'ai choisi le génie parce que l'élaboration de solutions technologiques me semblait un bon moyen pour créer un impact positif sur les entreprises et sur le monde.
 

Découvrez les gagnants du concours Inventer le monde de demain 2015

Revenir au dossier Inventer le monde de demain 2015

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer