Améliorer notre monde grâce à un modèle d’affaires innovant

Finaliste catégorie Entreprise
Concours IMDD 2015

Myrielle-RobitailleLa réfection des infrastructures coûte cher aux entreprises comme aux collectivités. Ecosystem, entrepreneur multidisciplinaire spécialisé dans l'amélioration des bâtiments, démontre qu'il est possible de réaliser des projets d'envergure à coûts moindres, qui génèrent des économies, créent de la richesse et des emplois, en plus de réduire la consommation d'énergie autant que la pollution.

Trop beau pour être vrai? Depuis 22 ans, l'entreprise en a apporté la preuve, avec des centaines de projets réalisés, des économies d'énergie cumulées atteignant près de 200 millions de dollars et 350 000 tonnes de rejets de CO2 évités. Ecosystem utilise un modèle d'affaires axé sur l'innovation, les résultats à long terme et l'alignement des intérêts. Myrielle Robitaille, ingénieure, conceptrice de projets en efficacité énergétique chez Ecosystem nous partage la vision de l'entreprise.

Qu'est-ce qui distingue l'approche d'Ecosytem?
Ecosystem se démarque parce qu'elle s'engage à livrer des résultats. On s'entend avec le client sur les cibles à atteindre : coûts des travaux, échéanciers, économies d'énergie, subventions, performance et opérationnalité des systèmes, etc. Si on n'atteint pas les objectifs après un an de suivi, on implantera les mesures correctives visant à combler le manque à gagner. Les clients font partie du processus, nous partageons les mêmes intérêts. Par conséquent, nous devons constamment collaborer, partager les idées, nourrir un effort commun en multipliant ainsi les facteurs de réussite. Ecosystem décide en collaboration avec ses clients des moyens pour arriver aux résultats.

Ça nous permet d'être innovants, d'essayer de nouvelles choses que le génie traditionnel ne peut pas faire. Ça change les façons de travailler. Dans les appels d'offres publics institutionnels en efficacité énergétique, les contrats sont octroyés à la proposition de projet qui génèrera le meilleur rendement sur 20 ans. Nous ne sommes donc pas strictement liés aux coûts de la construction. Dans certains cas les travaux peuvent être plus onéreux. Mais au bout de 20 ans, les projets ont généré plus de valeur. La société est donc gagnante! De plus, les contrats prévoient que si les économies d'énergie sont dépassées, nous partageons les bénéfices avec le client, ce qui nous pousse à toujours vouloir dépasser les attentes. Le potentiel de réduction de la consommation d'énergie est très grand au Québec, et il y a encore fort à faire!

D'où vient l'inspiration?
Simplement la volonté des fondateurs de réaliser des contrats de performance, d'assurer non seulement la mise en oeuvre de projets d'économies d'énergie, mais aussi de les garantir. C'est le désir de développer des solutions qui fonctionnent, qui seront applicables à d'autres projets, qui a donné l'inspiration aux fondateurs d'Ecosystem.
Voir la vision sur la future politique énergétique du Québec d'André Rochette, PDG d'Ecosystem.

Quels sont les défis les plus complexes rencontrés par Ecosystem?
Un des plus grands défis, c'est de faire face au syndrome du trop beau pour être vrai et de faire comprendre le modèle aux clients. Par exemple, d'une année à l'autre, la température peut varier, ceci affectant la consommation d'énergie. Un hiver plus rigoureux peut engendrer une plus grande consommation d'énergie, faisant disparaitre la valeur perçue des économies réalisées! D'un point de vue plus technique, certains bâtiments sont très vieux, il nous faut donc redoubler de créativité.

De quoi croyez-vous que les entreprises d'ici ont besoin?
Elles ont besoin de confiance et de plus de liberté, de moins de rigidité dans l'encadrement, dans la manière de faire les choses, qu'on leur laisse plus de place pour l'innovation et la créativité. Intégrer le design et la construction dans un tout, travailler en collaboration. Pour ce faire, les entreprises ont aussi besoin de faire tomber les silos, de mélanger les expertises. On doit repenser les modèles connus et rendre chacun des intervenants plus responsable.

Par quel moyen croyez-vous pouvoir inspirer toute la communauté du génie?
Ecosystem est un chef de file en projets de performance énergétique intégré.  Notre raison d'être, c'est de livrer des résultats, et ce modèle pourrait être applicable à d'autres industries. Ce serait formidable qu'on puisse penser la conception des routes de la même façon, en tenant compte des coûts d'entretien sur toute la durée de vie de l'oeuvre, par exemple. On réglerait plusieurs problèmes! Il serait par ailleurs intéressant de développer un modèle similaire pour la gestion des déchets. Le rayonnement international des projets d'Ecosystem et les reconnaissances qu'ils reçoivent prouvent la viabilité de notre modèle d'affaires. Aussi, nous partageons nos succès et démontrons les résultats. Je crois que nous avons le potentiel de changer les choses et d'inspirer toute la communauté.



En tant qu'ingénieure, comment croyez-vous pouvoir faire la différence?
À travers mon travail, je contribue à faire diminuer les factures d'énergie des bâtiments, ce dont on bénéficie tous, au final. Je partage ce que j'apprends avec les gens qui m'entourent. Je travaille à faire de l'éducation au sein de notre marché, et je crois faire la différence avec les moyens dont je dispose.
 

Découvrez les gagnants du concours Inventer le monde de demain 2015

 

Revenir au dossier Inventer le monde de demain 2015

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer