Ingénieur en mécanique des fluides : que faut-il savoir en 2016?

Bien que l'ingénieur en mécanique des fluides soit un généraliste dans les domaines des transports, de l'énergie, de l'environnement et des procédés, le métier a connu diverses évolutions ces dernières années afin de faire face aux enjeux économiques et écologiques actuels. Polyvalent, l'ingénieur en mécanique des fluides peut aussi bien travailler dans une grande structure qu’une petite entreprise, même s'il est dans les deux cas souvent amené à collaborer avec des ingénieurs spécialisés dans d'autres domaines.

La mission

L'ingénieur en mécanique des fluides peut être amené à travailler dans de nombreux domaines

  • Généralement responsable d'optimiser les moyens de transport, il veille à améliorer leurs performances tout en réduisant la consommation énergétique, les nuisances émises et l'impact sur l’environnement dans le domaine des industries aéronautique, aérospatiale, automobile ou ferroviaire.
  • Il joue également un rôle essentiel dans le secteur de l'hydrologie, et de la gestion des ressources en eau, car ses compétences lui permettent de contribuer à améliorer les conditions de conservation et d'aménagement des cours d'eau et des littoraux.
  • Dans le domaine du chauffage et de la climatisation, il gère les calculs des écoulements et travaille à la création de pièces diverses permettant d'optimiser le fonctionnement des équipements tels que des pompes, des turbines ou des compresseurs.

Les débouchés

Nous avons d'instinct tendance à penser que l'ingénieur en mécanique des fluides travaille dans un bureau d'études techniques ou une société d'ingénierie. Toutefois, aujourd'hui sa palette de compétences lui permet également d'accéder à des postes dans des agences de gestion de l'eau, des sociétés chargées de dépollution des sols, ou encore de l'exploitation de divers ouvrages. Au fur et à mesure de l’avancement de sa carrière, l'ingénieur en mécanique des fluides peut s'orienter vers des fonctions plus commerciales ou plus managériales, et animer des équipes.

Pour ce qui est de la rémunération, les ingénieurs détenant un baccalauréat en génie mécanique perçoivent en moyenne une rémunération directe de 109 206 $ annuelle pour un salaire de base de 97 252 $ par an, les ingénieurs débutants ayant des salaires de base de 57 107 $ en moyenne et de 135 153 $ après 30 ans de carrière ou plus.

Le profil de l’ingénieur en mécanique des fluides

L'ingénieur en mécanique des fluides possède sans conteste un profil pluridisciplinaire : il est doté de connaissances solides en matière d'hydrogéologie, d'hydraulique, de génie civil, d'eau, d’aspects environnementaux et réglementaires sur l'eau. Il est également capable de modéliser les données. Avec son contact facile, son sens commercial et ses qualités rédactionnelles, il peut répondre aux appels d’offres publics ou établir des soumissions dans le secteur privé. Doté d'un esprit d'analyse et de synthèse, ainsi que d'une bonne résistance au stress, l’ingénieur en mécanique des fluides est capable de créer des solutions optimisées et innovantes parfaitement adaptées à une problématique précise.

Les perspectives

Même si le nombre d'ingénieurs mécaniciens a augmenté de façon notable ces dernières années, les perspectives sont au beau fixe pour l'emploi dans le domaine. Les débouchés en sont en effet assurés notamment à cause des départs à la retraite et de l'augmentation du nombre de postes dans le secteur de la fabrication d'aliments, de produits métalliques, de fabrication de matériel de transport et de machines. À cela s'ajoute la croissance prévue pour le secteur industriel et commercial qui aura besoin de plus d'ingénieurs spécialisés en ventilation, climatisation et chauffage.

L'ingénieur en mécanique des fluides est un scientifique capable de recenser, d'analyser, d'interpréter et de modéliser les données pour arriver à des conclusions. Amené à travailler sur des missions à l'étranger, la maîtrise de l'anglais constitue pour lui un véritable atout qui lui permet de multiplier les opportunités de carrière à l’international.

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer