Gestion de l’innovation : 3 piliers qui favorisent la croissance

Conscient de la nécessité d'innover afin de stimuler la croissance et de créer des emplois, le gouvernement canadien a décidé de placer la gestion de l'innovation au coeur de ses priorités. En lançant le Programme d'innovation en juin 2016, le ministre Bains a appelé l'ensemble des Canadiens à se mobiliser afin de trouver des solutions pour rendre le Canada plus novateur.

Élaborer un programme ensemble

Dans le but de permettre au Canada de relever le défi de l'innovation, il est impératif que chacun puisse y contribuer à sa manière. C'est pourquoi le gouvernement a organisé une concertation des Canadiens sous forme de tables rondes animées par leaders de tous horizons, afin de déterminer quels domaines permettaient d'accélérer l'innovation. Au total, ce sont 100 000 citoyens qui ont partagé leurs commentaires sur leur vision de la promotion de l'innovation, plus de 1 500 idées qui ont été présentées via les réseaux sociaux, et cette concertation a permis de mettre en lumière trois grandes priorités pour favoriser l'innovation aux yeux des citoyens canadiens : les gens, les technologies et les entreprises.

Encourager les idées novatrices

Les réseaux et les grappes d'innovation fourmillant d'idées, le gouvernement a décidé de les soutenir en consacrant un budget de 800 millions de dollars sur quatre ans destiné à favoriser les partenariats entre les entreprises, les établissements de recherche et les gouvernements qui permettent de capter à la fois les talents, les investisseurs et les entreprises à la pointe.

Ces partenariats contribuent à accélérer la transformation des idées en produits et services, à développer de nouveaux marchés pour les entreprises canadiennes et évitent le départ d'entrepreneurs qui partent pour trouver des capitaux et s'installer à l'étranger.

Gestion de l'innovation

Promouvoir la recherche

En consacrant deux milliards de dollars au renouvellement et à l'expansion de l'infrastructure des campus universitaires et collégiaux du pays, le Canada chercher à former des talents et à promouvoir l'excellence de la recherche afin de permettre aux étudiants, chercheurs, et professeurs d'élaborer des produits et services innovants destinés au marché national et aux exportations.

Développer des technologies propres

Convaincu que les technologies propres font partie intégrante d'une économie moderne robuste, le gouvernement canadien a fait le choix d'allouer une enveloppe d'un milliard de dollars destinés à soutenir le développement de ces technologies, permettant aux Canadiens de réduire la pollution, de diminuer leurs besoins en énergie et de créer des produits plus respectueux de l'environnement visant à mieux satisfaire une demande mondiale en forte croissance.

Stimuler l'activité des entreprises

Le manque de capitaux et de financements adaptés freine considérablement la création d'entreprises et le développement de l'activité des organisations existantes. Dans le cadre des programmes provinciaux et fédéraux, le Canada met à la disposition des entrepreneurs des prêts, et des crédits d'impôt afin de permettre le démarrage de nouvelles entreprises, d'acheter des équipements, d'embaucher du personnel, de développer des marchés nationaux et à l'export ou encore d'investir dans la R&,D. Avec les financements appropriés, de nombreuses idées, dont certaines sont combinées aux nouvelles technologies, peuvent être transformées en applications et solutions utiles afin d'être commercialisées. Les gens, les technologies nouvelles et les entreprises : ce sont les trois piliers qui, selon les Canadiens, permettent de stimuler l'innovation et sur lesquels l'accent doit être mis pour rendre le Canada plus novateur. Et le pays dispose de tout le potentiel pour favoriser le développement de l'innovation et stimuler la croissance. Il reste à espérer que le programme du gouvernement combiné à la mobilisation des citoyens permette au Canada de figurer dans le peloton de tête dans la course mondiale à l'innovation.  

FORMATION Comment innover pour être plus compétitif

Date : March 3, 2021, 8 a.m.
Durée : 7,5 heures
Lieu : 405, avenue Ogilvy, bureau 101 Montréal (Québec) H3N 1M3

L'économie d'aujourd'hui est turbulente, complexe et imprévisible. Les mouvements sociétaux et technologiques sont de véritables "tsunamis économiques" qui submergent les marchés. Les diverses organisations et entreprises peinent à s’ajuster à cette nouvelle réalité, et ce, malgré de nombreux efforts déployés. Les structures et les méthodes en place ne sont plus adaptées.

Puisqu’une innovation a justement pour objectif de proposer une nouveauté, il aura pour effet de changer considérablement un bon nombre de façons de faire dans l’organisation.

Une bonne majorité des processus d’affaires exigent plusieurs indicateurs bien calculés avant de procéder à l’étape suivante. Dans un contexte innovant, il manquera forcement plusieurs données puisqu’il s’agit d’un terrain inconnu sur lequel l’organisation n’a jamais mis les pieds.

En savoir plus

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer