Une formation en électricité : les opportunités de carrière à Montréal

Les étudiants montréalais en formation en électricité ne devraient pas avoir de souci à se faire concernant leurs perspectives de carrière. Avec l'entrée en vigueur du nouveau Code de Construction du Québec de 2016, les nouveaux marchés liés au développement des technologies, et les départs à la retraite, les électriciens arrivant sur le marché du travail de Montréal ont un bel avenir devant eux.

5 raisons de suivre une formation en électricité 

1. Les installations et rénovations d'installations sont en augmentation

Outre les traditionnelles installations, opérations de maintenance et de mises aux normes des équipements électriques, les électriciens doivent de plus en plus travailler avec les nouvelles technologies. Cela implique notamment l'ajout dans les installations existantes des systèmes de câblage internet, travaux pour lesquels les électriciens en fin de carrière ne sont pas forcément formés. Un cas de figure qui devrait se reproduire avec la mise en application des nouvelles normes électriques, du fait de l'entrée en vigueur du nouveau Code de Construction du Québec 2016.

2. Montréal vise à devenir une vitrine mondiale des transports électriques

Cet objectif ambitieux laisse entrevoir des débouchés importants pour les électriciens de la région de Montréal. Parmi les mesures votées, on note la création d'un Institut de l'électrification et des transports intelligents. Mais cela signifie également l'implantation au centre-ville d'un corridor d'essai pour le transport électrique, et des installations de bornes de recharges dans les stationnements, ainsi que des interventions de maintenance. Rien que dans les rues, Montréal envisage d'installer 1 000 bornes de recharge d'ici 2020. La ville a également pour projet d'obliger les promoteurs et les propriétaires de stationnements privés à faire de même.

3. Montréal concentre de nombreuses activités liées à l'industrie de l'électricité

Cela fait plus de 10 ans que le secteur se porte plutôt bien à Montréal et au Québec en général. L'industrie de la construction est constamment en recherche de professionnels et notamment d'électriciens. Cette tendance devrait se confirmer dans les années à venir, avec un besoin de 700 à 1 000 nouveaux électriciens par an dans la région. Les projets d'hôpitaux, la multiplication des centrales éoliennes, les réalisations de travaux électriques sur les lignes ou encore la construction de postes électriques permettent en effet de stimuler le secteur.

4. Beaucoup de manufacturiers de produits électriques sont implantés à Montréal

On trouve en effet, à Montréal et ses alentours, de nombreuses entreprises de manufacture :

  • De matériel et d'appareillage pour la production et le transport de l'électricité, comme ABB div Énergie, ou Hewitt Equipment div énergie et moteurs,
  • D'appareils de chauffage, climatisation, réfrigération et ventilation, avec une partie des 50 PME québécoises dans la région de Montréal,
  • D'équipements et d'appareillages industriels pour divers types d'industries (moteurs électriques pour machines industrielles, etc.) comme Siemens Canada div électricité industrielle,
  • De matériel électrique d'éclairage, dont la plupart des produits sont destinés à l’exportation vers les États-Unis, comme Canlyte,
  • De câbles, fils, pièces et autres composants électriques, comme Thomas &, Betts TNB Canada,
  • De machines et équipements électriques pour établissements commerciaux ou de services,
  • D'appareils électroménagers.

On dénombre en tout au Québec plus de 350 manufacturiers en produits électriques employant presque 20 000 personnes, et principalement concentrés dans la région de Montréal.

5. Des conditions de travail alléchantes suite à une formation en électricité

Le métier d'électricien offre de bons salaires, des avantages sociaux intéressants, et la profession est protégée par des syndicats solides. Les perspectives de rémunérations sont en outre intéressantes : si un apprenti commence à travailler avec un salaire de 22 000 $ par an, il touche bien souvent le triple une fois qu'il devient compagnon. Avec plus de 20 000 d'emplois sur la seule région de Québec, les départs en retraite, une pénurie de main-d'oeuvre et les créations d’emploi liés au développement du marché, le métier d'électricien offre des débouchés variés sur Montréal et sa région, tout en préservant une rémunération ainsi que des conditions de travail attrayantes.

FORMATION Introduction à la sécurité électrique

Date : 19 mars 2019 08:00
Durée : 7,5 heures
Lieu : 405, avenue Ogilvy, bureau 101 Montréal (Québec) H3N 1M3

Dans toute entreprise, des travaux de nature électrique sont souvent nécessaires. Ces travaux comportent des risques et doivent être effectués de façon sécuritaire par des personnes compétentes. Les ingénieurs responsables des travaux électriques doivent connaître les exigences réglementaires et normatives permettant la gestion sécuritaire des travaux sous-tension. Cette formation est ouverte quelle que soit votre expérience ou expertise.

En savoir plus

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer