Les avantages de la formation continue pour les ingénieurs

Évoluant dans des domaines qui bougent constamment, notamment en ce qui concerne l'environnement et le développement durable, les ingénieurs se doivent de mettre à jour régulièrement leurs compétences et d’acquérir de nouvelles connaissances.

De nos jours, se former tout en travaillant est facilement réalisable dans la mesure où la formation continue offre des possibilités d'aménagement qui permettent de concilier le travail et l'apprentissage afin d'en tirer avantage.

Se former contribue à maintenir la crédibilité des ingénieurs

Qu'il évolue dans la recherche, l'industrie ou le génie-conseil, l'ingénieur incarne les valeurs de savoir-faire et d'engagement. À ce titre, les professionnels du génie qui interviennent dans des domaines variés ayant un impact sur la sécurité du public ont, plus que quiconque besoin de la formation continue pour garantir leurs compétences. C'est dans cet esprit que les ingénieurs québécois ont, depuis 2011, l'obligation de suivre un minimum de 30 heures de formation tous les deux ans. On peut même dire que la profession est particulièrement mobilisée puisque les ingénieurs se forment en moyenne 58,251 heures tous les deux ans, soit près du double du minimum imposé par l'Ordre.

Acquérir des qualifications et consolider ses connaissances avantagent le salarié

L'ingénieur qui se forme régulièrement pour mettre à jour ses compétences augmente son employabilité et sa valeur sur le marché. Cet atout lui donne accès à plus de perspectives et lui permet d’optimiser l'évolution de sa carrière. Quel que soit le domaine dans lequel il travaille, l'ingénieur peut évoluer vers des postes comportant plus de responsabilités, et devenir chef d'équipe ou directeur d'usine.

La formation maintient le niveau de motivation du salarié et accroît ses performances

En formant régulièrement ses ingénieurs, l'entreprise effectue un investissement très rentable, car elle récolte en retour une motivation accrue du salarié, ce qui a pour effet d'augmenter son implication, sa faculté d’adaptation et sa productivité. On constate que les ingénieurs qui suivent des formations régulières sont plus innovants, permettant ainsi à l'entreprise de créer davantage de nouveaux produits et services, et d'augmenter sa compétitivité.

La possibilité de conduire un véritable projet industriel

En s'appuyant sur les centres de ressources, les laboratoires et les moyens spécifiques de l’école de formation, l'ingénieur peut mener à bien un projet comme en situation réelle et s'entraîner avant de le reproduire dans le cadre professionnel. En outre, son travail est supervisé par un formateur qui analyse les forces et les faiblesses de sa démarche, lui permettant de mettre en place les mesures correctives qui s'imposent dans l'application des projets en entreprise.

En formant ses ingénieurs, l’entreprise les prépare aux nouveaux marchés

Adapter les compétences de ses salariés contribue à intégrer l'évolution des systèmes de production et les mutations industrielles dans ses processus. L'ingénieur maîtrise son environnement et les technologies de pointe qui sont à sa disposition, optimisant ses performances pour permettre à l'entreprise de rester compétitive et de faire face à de nouveaux marchés.

Il existe aujourd'hui de nombreuses formations organisées sous forme de microprogrammes de quelques jours qui permettent de se former sur des sujets spécifiques sans quitter son poste de manière prolongée et risquer de désorganiser l'entreprise. Le Réseau des ingénieurs, les Universités du Québec à Chicoutimi et Laval offrent par exemple, une grande variété de formations courtes et certains établissements comme l'Université du Québec à Trois-Rivières proposent même certains cours à distance.

Au-delà de l'obligation de suivre un quota d'heures de cours, la formation continue constitue un excellent moyen de répondre aux projets communs de l'entreprise et du salarié. En effet, la motivation de l'ingénieur se trouve renforcée, et l'entreprise accroît ainsi ses performances. Mais la formation continue ne contribue pas seulement à mieux gérer le quotidien. Elle permet également de préparer les avenirs respectifs de l'ingénieur et de l'entreprise, le salarié optimisant sa gestion de carrière et la compagnie s'armant pour attaquer les marchés de demain.  

1 - OIQ - Proposition no 2 - Formationhttps://www.oiq.qc.ca/fr/jeSuis/membre/assemblee-generale-extraordinaire/Pages/formation.aspx

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer