2 trucs simples pour gérer son stress et augmenter son efficacité

Saviez-vous que...

Selon le site Statistic Brain, 76 % des gens citent l'argent et le travail comme les principales causes de stress.

En tant que psychologue organisationnelle, je peux vous confirmer que les gens pensent que c’est normal d’être stressé, débordé et fatigué, mais ce ne l’est pas! Certes sur le coup, le stress donne de l’énergie, mais à la longue, il nuit à notre performance.

Le stress est la réponse à une perception de danger. En situation de difficulté, l’adrénaline libérée nous permet d’être rapide, fort et agile. C’est très pratique sur le coup, mais à long terme cela nuit à notre santé physique et psychologique.

Voici les 2 trucs les plus efficaces que je recommande pour bien gérer les effets du stress.  

1. Respirer lentement et profondément

En ralentissant notre respiration, nous envoyons le signal à notre cerveau que nous sommes en contrôle de la situation. Cela nous permet de mieux réagir, car nous sommes plus performants lorsque nous sommes calmes que paniqués ou épuisés.

Un outil pratique pour maitriser notre respiration est la cohérence cardiaque. Cette méthode de contrôle des rythmes cardiaques a été découverte par des chercheurs américains, puis rendue largement publique par le Dr David Servan-Schreiber.
 
Il semblerait que le nombre moyen de respirations complètes qui est lié aux émotions positives et au bienêtre se situe entre 5 et 7 par minute, selon les personnes. Par « respirations complètes », nous voulons dire une inspiration longue et profonde et une expiration totale : le cycle est d’environ 10 secondes en tout (5 secondes d’inspiration, 5 secondes d’expiration.)

Pour vous guider, découvrez ma vidéo préférée sur le sujet.

Vous pouvez aussi télécharger l'application RespiRelax sur votre téléphone intelligent. De cette façon, vous pouvez prendre quelques minutes pour « déstresser » facilement entre deux crises!

2. Relativisez

Le stress, comme mentionné ci-haut, est d’abord et avant tout dû à une perception ou une interprétation. Si vous pensez qu’une situation est grave ou négative, votre stress augmente automatiquement. Inversement, si vous vous dites qu’il y a une solution à tout et que cela aurait pu être pire, votre stress diminue. Pour cela, repérez vos sources de stress. Un truc que j’adore pour relativiser vient du livre Don’t Sweat the Small Stuff. Il s’agit de se demander si cela sera un problème pour nous dans un an. La plupart du temps, nous nous stressons avec des choses qui seront vite réglées. Nous gérons de multiples urgences et crises par semaine et trouvons habituellement des solutions.

Puisque je ne suis pas médecin, lorsque je fais face à des situations problématiques au travail, je me dis souvent : « il n’y a pas de vies en danger » et cela me permet de reprendre mon calme afin de trouver la meilleure façon de corriger le tir.

FORMATION Gérer le stress et augmenter la résilience

Date : 20 février 2019 08:00
Durée : 7,5 heures
Lieu : 405, avenue Ogilvy, bureau 101 Montréal (Québec) H3N 1M3

Le stress est une donnée de base de notre existence. Impossible de s’y soustraire, peu importe le type d’environnement professionnel dans lequel nous évoluons. D’autant plus que le stress peut nous mobiliser à fournir un meilleur rendement, ce qui est non seulement utile mais quasi indispensable étant donné notre mode de vie axé sur la performance. Nous en savons aujourd’hui davantage sur les mécanismes du stress, et comment l’expérience du stress est vécue d’un point de vue physiologique. Les récentes découvertes de la science ont également permis, à l’aide d’études nombreuses, d’identifier les méthodes efficaces de gestion du stress. Face au changement, aux échecs et à l’adversité, qui entraînent inévitablement des réactions de stress, certaines personnes s’en tirent plutôt bien; ils sont résilients, c’est-à-dire qu’ils arrivent à se remettre sur pied suite à des événements difficiles. On a même l’impression que les épreuves les rendent plus forts. En revanche, d’autres individus éprouvent de la difficulté à « rebondir » après avoir vécu des situations éprouvantes. Pourquoi en est-il ainsi? Qu’ont en commun ces individus résilients et comment pouvons-nous apprendre à accroître notre résilience au quotidien?

En savoir plus

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer