Anticiper les imprévus en voyage

Transport, hébergement, bagages, sécurité, gestion du temps, santé... Voilà des aspects dont il faut tenir compte lors de la préparation d’un voyage. Il vaut mieux anticiper ce qui pourrait arriver, plutôt que de devoir réagir sur le coup et vivre du stress.

Geneviève Frenette est conseillère en voyage depuis plus de 25 ans. Elle travaille au Club Voyages Tourbec Henri-Bourassa à Montréal. Des événements imprévus et déstabilisants en voyage, elle en a donc entendu une foule. Sans en éplucher la liste, voici quelques précautions que l’on peut prendre avant le départ.

La première chose à faire, selon la conseillère en voyage, avant même de prendre l’avion, c’est de se renseigner sur le pays que l’on visite. « Le site du gouvernement fédéral est une bonne référence pour connaître les pays où le tourisme est recommandé ou pas », dit-elle. On y trouve tous les pays du monde avec, pour chacun, le niveau de risque qui y est associé. Cela va de Prenez des mesures de sécurité normales à Évitez tout voyage.

Faire une bonne planification

Une fois cette vérification faite, on peut passer à la planification. À cette étape, il faut réfléchir aux endroits que l’on souhaite visiter, aux activités très populaires qui exigent de réserver (ex. : croisières, visite de musées réputés) et de quelle façon on se déplacera sur les lieux. « Si on prévoit louer une voiture, ce sera plus prudent de faire la réservation d’ici et de se procurer un permis de conduire international, car plusieurs pays l’exigent, dit la conseillère. Si on pense prendre le train ou le bus, il vaut mieux acheter le ou les billets plusieurs semaines avant de partir. » Pour ceux qui ne veulent pas se casser la tête avec ces préparatifs, Geneviève Frenette rappelle qu’un agent de voyage peut tout organiser, clés en main.

Il faut vérifier aussi les vaccins qu’il est nécessaire de recevoir pour le pays à visiter. Également, certains pays exigent un visa pour nous laisser entrer sur leur territoire. Il faut y voir avant le départ. Même chose pour l’assurance maladie de voyage. Vaut mieux s’assurer d’en avoir une.

La conseillère recommande aussi de faire une photocopie de tous nos documents essentiels (ex. : passeport, carte de crédit) et de les laisser à la maison. En cas de vol lors de notre périple, cela pourrait nous éviter bien des soucis.

L’une des choses qui surviennent fréquemment, selon Geneviève Frenette, ce sont des retards dans le décollage des avions. « Cela peut être un retard lors d’une escale et, parfois, cela peut être long, dit-elle. Pour éviter cela, je privilégie les vols directs. Ces vols ont aussi l’avantage de réduire les pertes de bagages ou des bagages qui arrivent à destination des jours plus tard ou qui n’arrivent tout simplement pas. C’est déjà arrivé. »

Bien préparer ses bagages

Il est de plus en plus courant que les compagnies aériennes facturent des frais pour les bagages en soute. « Comme le retard des bagages en soute peut survenir à l’arrivée, il est prudent de prévoir avoir l’essentiel dans le bagage à main tel que des vêtements pour deux jours, les médicaments, les crèmes essentielles, etc. » affirme Geneviève Frenette.

Il faut aussi bien s’informer quant aux produits interdits dans le bagage à main (ex. : gel douche), car cela varie selon le transporteur aérien ou la réglementation en vigueur dans le pays où l’on prend le vol.

Sur ce, bon voyage!

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer