La 5G ou l’eldorado technologique

Il est aujourd’hui encore difficile de prédire ce que permettra la 5G ; néanmoins il est certain que son avènement s’inscrit à l’aube de transformations numériques et sociétales majeures. En effet, si les réseaux 4G, lancés il y a une dizaine d’années, ont su modifier les usages et accompagner le développement de la mobilité, l’arrivée de la 5G est vue comme un véritable moteur d’opportunités et d’innovations sans précédent.

Cette nouvelle technologie ne propose pas qu’un débit et une vitesse supérieurs ; mais annonce une révolution quant à l’utilisation des données et l’exploitation des services et fonctionnalités dans des environnements variés tels que l’e-santé, les transports et l’industrie. Les possibilités sont si grandes qu’une « course technologique » est engagée entre les différentes régions du monde.

Enjeux et avantages de la 5G

L'adoption de la 5G devrait être rapide et massive dans le monde en atteignant 20% de couverture d’ici 2023. Encore loin d’être une réalité commerciale, son déploiement est très attendu dans différents secteurs. Le développement de l’internet des objets (IdO) a créé de nouveaux besoins liés aux capacités de connexion et d’intégration des périphériques intelligents aux architectures réseaux des entreprises. Il est donc nécessaire de créer des flux de données plus denses capables de véhiculer un grand nombre de data – un objectif que la 5G permettra d’atteindre.

Avec les innovations récentes, l'exploitation du LTE (Long Term Evolution) - norme de téléphonie mobile - est désormais envisageable sur des fréquences non réglementées. La bande passante supplémentaire fournie par ces mêmes fréquences améliorera considérablement l’expérience utilisateur. Une telle évolution est incontournable au vu de la dépendance croissante que nous avons avec les logiciels et technologies intelligentes au quotidien. La réalité augmentée, qui s’articule autour d’un ensemble de mécaniques expérientielles, se révèle très gourmande en données ; d’où l’importance de savoir s’adapter à des débits importants ainsi qu’à la profusion de milliards d’objets connectés d’ici peu.

La 5G doit donc répondre à des besoins intrinsèques à la consommation de vidéo en ligne et de réalité virtuelle. Citons par ailleurs l’apparition des hologrammes qui requiert un débit supérieur à 10 Gb/s, alors que la 5G pourra en fournir deux fois plus. Dans le cas des voitures sans chauffeur, les problématiques de sécurité inhérentes à la distance de freinage pourraient être en partie résolues grâce à une transmission de données plus rapide. L’industrie 4.0 bénéficiera quant à elle de la multitude d’avantages offerts par la 5G. Sa vitesse, ses performances en temps réel et sa fiabilité de transmission transformeront le monde industriel, notamment les processus de fabrication. Avec le découpage des réseaux, les industriels pourront ainsi définir plusieurs réseaux virtuels sur une infrastructure physique commune, garantissant une plus grande qualité de service et de sécurité.

Vision et implication du Canada dans le déploiement de la 5G

Lors du déploiement de la 4G, le Canada n'a pas su jouer un rôle de leader ; et en l'état actuel des investissements en infrastructure, la contribution nationale est davantage intellectuelle. Pourtant, le Canada pourrait trouver sa place dans cette révolution, à condition qu’une réelle prise de conscience de la classe politique ait lieu. Si le pays souhaite jouer un rôle déterminant dans le processus de standardisation, il doit alors développer une « masse critique » de chercheurs universitaires et industriels autour d’un projet d'envergure.

À propos d’investissement et d’initiative majeure, Le projet ENCQOR - Évolution des services en nuage dans le corridor Québec-Ontario pour la recherche et l’innovation - réunissant d’abord cinq grands noms mondiaux dans l’industrie des technologies numériques (Ericsson, Ciena, Thales, IBM et CGI) a été confirmé en mars dernier à Ottawa par un partenariat public-privé représentant 400 millions de dollars. ENCQOR établira au cours des cinq prochaines années la première plateforme pré-commerciale de télécommunications sans fil 5G au Canada, permettant ainsi d’exploiter le potentiel des villes intelligentes, de la santé et de l’éducation en ligne, de l’internet des objets et des véhicules autonomes. La mission étant de promouvoir à grande échelle l’adoption de technologies transformatrices.

Récemment, le gouvernement du Québec a suggéré la création d’une organisation internationale pour encadrer l’intelligence artificielle, à Montréal. Une idée qui fait sens lorsque l’on connaît les nombreux atouts de la métropole en matière d’économie du savoir. Dans un tel contexte, la ville de Montréal serait un lieu idéal pour accueillir de grands projets d’infrastructures technologiques.

À ce jour, les différents acteurs (gouvernements, universités, organisations, industries etc.) s’accordent sur l’importance des changements à venir via la 5G. Une nouvelle industrie du 21e siècle est sur le point de naître ; annonçant des bouleversements sociétaux conséquents. Si l’Asie compte jouer un rôle clé dans le développement de la 5G, et que l’Europe cherche à accroître son leadership dans le domaine, les acteurs américains souhaitent également saisir la chance d’influencer les grandes orientations stratégiques.

CONFÉRENCE Le nouveau réseau 5G : une opportunité à ne pas manquer

Date : 29 novembre 2018 09:00
Durée : 2 heures
Lieu : Holiday Inn Hôtel & Suites Montréal, 1390 boulevard René-Lévesque O

9H00 - Conférence "Le nouveau réseau 5G : une opportunité à ne pas manquer" par Maxime-R. Clerk, directeur principal, partenariats et communications, PROMPT Innov

10H00 - Panel de discussion "Les impacts du nouveau réseau 5G sur les métiers du génie et comment s'y préparer" animé par Alex Veilleux (co-fondateur, chef de l'innovation et stratège de produit, Vooban) avec Paul Baptista (directeur de programme, Ericsson Canada), Eric L'Heureux (CEO, Ambra Solutions), Benoit Pelletier (directeur développement des affaires, Ciena) et Carl Chouinard (chef AI, Vooban) 

 

En savoir plus

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer