PCO et chef de projet : un binôme gagnant

Le chef de projet et le contrôleur de projet (ou PCO pour Project Control Officer) sont à la barre d’un projet d’entreprise. Mais qu’est-ce qui distingue ces deux professionnels de la planification et du suivi ? Comment travaillent-ils au succès de leur mission commune ? Un PCO d’expérience nous explique la recette d’une collaboration réussie.

Des responsabilités complémentaires

La description des tâches d’un contrôleur et d’un chef de projet varie d’une entreprise à l’autre. Mais leurs rôles se différencient avant tout sur la question centrale de l’imputabilité « Puisqu’il est celui qui rend des comptes à la direction, le chef de projet est imputable de la réalisation du projet et des stratégies en place pour faire avancer les choses, explique Sébastien Halil, conseiller en gestion de projet, auteur du Guide du PCO.

De son côté, le contrôleur de projet est imputable des informations transmises sur l’avancée du projet. Il les collecte auprès des membres de l’équipe, les valide avec eux, pour ensuite leur donner un sens. « En instaurant un climat de confiance avec les ressources, le PCO obtient les bonnes informations pour ensuite les intégrer dans les outils de suivi, regarder s’il y a des problématiques ou des risques, et proposer des solutions au chef de projet », déclare ce spécialiste.

Le PCO : bras droit du chef de projet

Chef de projet et PCO incarnent ensemble une véritable tour de contrôle. Si le gestionnaire se concentre sur les communications « vers le haut », le PCO, lui, gère les communications quotidiennes avec le terrain « Il s’assure que les actions ont été réalisées et fermées dans le temps imparti et met à jour les différents registres, rapports ou présentations », poursuit ce PCO de carrière. Une proximité avec l’équipe qui nécessite de la pédagogie : « Les gens n’étant parfois pas formés aux outils, le PCO est en première ligne pour répondre à leurs questions et faciliter le travail », remarque-t-il.

Ce fonctionnement à deux têtes permet au chef de projet d’avoir une vision consolidée de l’avancement du projet, avec des indicateurs à jour, et de se focaliser sur les dossiers stratégiques « C’est important qu’il ne soit pas submergé de courriels, d’appels ou de rencontres, d’autant que le chef de projet est souvent, tout comme le PCO, sur plusieurs projets en même temps », note M. Halil.

Les conditions d’une collaboration efficace

Mais dans ce duo, où s’arrête le travail de l’un et où commence celui de l’autre ? « L’idéal, c’est que le chef de projet et le PCO s’assoient pour définir leur RACI et arrivent à une bonne entente sur la répartition des tâches », conseille M. Halil.

Chacun ayant trouvé sa place, la relation de confiance peut se construire sur des bases solides, telles que la communication, l’honnêteté et la transparence « Ce sont 3 éléments que je prône pour réussir ce travail d’équipe ! Ça permet d’avancer de pair dans la même direction, et de continuer à se challenger mutuellement », conclut-il.

Le rôle de PCO vous pose question ? Sébastien Halil vous donne rendez-vous pour sa formation « Le PCO – contrôleur de projet, un atout pour le gestionnaire de projet », 17 février 2021. À mettre à votre agenda si vous souhaitez en savoir plus sur le quotidien et les perspectives d’évolution de cette profession en forte demande.

FORMATION Le PCO - contrôleur de projet, un atout pour le gestionnaire de projet

Date : Feb. 17, 2021, 9 a.m.
Durée : 3,5 heures
Lieu : En ligne

Cette formation répond aux besoins de connaissance sur les rôles et les responsabilités du PCO - contrôleur de projet, bras droit du gestionnaire de projet.

Connaissance en termes techniques à développer (outils, gabarits, méthodologie), en termes pratiques (mise en contexte) et développer les habiletés humaines (qualités, analyse, écoute) entre autres. Métier en plein essor depuis environ 10 ans qui ne bénéficie d’aucune littérature pour expliquer clairement quelles sont les activités qu’il doit réaliser au cours de son quotidien, comment il aide et aiguille le gestionnaire projet et l’équipe de projet, d’où le besoin de créer une formation sur le sujet.

Prérequis : Avoir participé au moins au déroulement d’un projet (plusieurs projets un atout), connaissances de base en gestion de projet.

En savoir plus

Abonnez-vous à nos infolettres pour ne rien manquer